Le « hasard » fait mal les choses

G. F. - ©2008 20 minutes

— 

Le procès du jeune de 22 ans qui en avait tué un autre à la sortie du Feeling Tropical en juillet 2005 se termine aujourd'hui. Les deux, originaires de bandes rivales du Val-d'Oise, s'étaient croisés « par hasard » dans la boîte de Chantenay, expliquait hier un ami de l'accusé en marge du procès. « C'est ce qu'on appelle le destin. » Mickaël encourt trente ans de prison, voire la perpétuité si les jurés retiennent la préméditation.