Nantes: Un salon de coiffure et de beauté proposait des prestations sexuelles

FAITS DIVERS Un couple pourrait être poursuivi pour proxénétisme…

C.C

— 

Le salon de massage est situé Allée de l'Île Gloriette.
Le salon de massage est situé Allée de l'Île Gloriette. — Capture écran

C’est une vieille technique bien connue pour se faire du bénéfice dans les salons d’esthétique. Celle de proposer des prestations sexuelles dans son arrière-boutique. Un couple de Nantais vient de se faire attraper, raconte Ouest-France.

>> A lire aussi : Un homme suspecté de viol en réunion sur mineur de moins de 15 ans arrêté

Des massages sexuels à 80 ou 100 euros

Une femme de 49 ans, ancienne hôtesse de bar et son compagnon tenaient un salon de coiffure et de beauté depuis 2014, allée de l’Île Gloriette. Pendant plusieurs mois, ils ont proposé des massages sexuels à 80 ou 100 euros dans trois pièces aménagées en plus, des épilations et soins traditionnels.

C’est la patronne qui fixait les tarifs et les employés recevaient une commission pour ces prestations supplémentaires. Certaines masseuses n’auraient pas été déclarées par les gérants. Interpellés à Haute-Goulaine, ils ont été placés en garde à vue ainsi que trois salariées. Ces dernières ont été depuis relâchées.  Le parquet de Nantes pourrait ouvrir une information judiciaire pour proxénétisme aggravé et travail dissimulé.

>> A lire aussi : Il «se fout du Code de la route» car «c’est son quartier»