FC Nantes: Le départ de Conceição est devenu (maintenant) inéluctable

FOOTBALL Le coach nantais veut quitter le club alors qu'il a prolongé il y a à peine un mois...

David Phelippeau

— 

L'entraîneur Sergio Conceição.
L'entraîneur Sergio Conceição. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

C’est sans doute une question de jours ou même d’heures. Six mois après son arrivée à la Jonelière, Sergio Conceição ne devrait plus mettre les pieds à la Jonelière.

L’entraîneur nantais, qui a pourtant prolongé son contrat de deux ans (jusqu’en 2020) début mai, souhaite rejoindre le club du FC Porto, qui a licencié son coach Nuno Espirito Santo lundi dernier. Et il a fait part à la direction du FCN de ses velléités de départ.

>> A lire aussi : FC Nantes: «J'ai la confirmation que Conceição veut partir et je suis stupéfait!», reconnaît Kita

Ce mardi matin, le président Kita a confirmé cette information à 20 Minutes. « Oui, j’ai la confirmation que Sergio veut partir et je suis stupéfait ! », a lâché le président nantais, qui se sent « lâché » par Conceição, dont il ne comprend pas l’attitude. Dès lundi soir, l’entourage de l’entraîneur portugais avait pris contact avec Kita et demandé à le voir en urgence pour évoquer une séparation. Mardi matin, WK, très occupé, a confié à 20 Minutes qu’il n’était pas disposé à les recevoir… Les deux hommes doivent s’appeler dans la soirée.

>> A lire aussi : FC Nantes: Pourquoi « Conceição ne peut pas partir » comme l’affirme Waldemar Kita

Une indemnité de transfert réclamée par Kita

Lors des négociations, le clan du Portugais va sans aucun doute une nouvelle fois expliquer les raisons qui poussent l’entraîneur nantais à mettre fin à son aventure à la Jonelière. Conceição, encore injoignable ce mardi, a toujours rêvé d’entraîner le FC Porto, qui a fait de lui sa priorité pour occuper le banc la saison prochaine. Surtout il souhaite retourner au Portugal « pour raisons personnelles ».

C’est une des raisons fortes qui est développée par les proches de Conceição pour justifier son envie de partir. « M. Kita est bien au courant de la situation personnelle de Sergio », affirme-t-on dans le clan portugais. Cet argument d’ordre privé devrait faire céder Waldemar Kita, qui ne manquera pas cependant de réclamer une indemnité de transfert.

Une séparation inévitable

En attendant, le divorce semble consommé entre les deux parties. On imagine mal Kita, qui se sent trahi, tendre à nouveau la main à Conceição en cas d’échec de ce dernier dans ses négociations avec Porto. En interne, son départ semble inéluctable pour certains, voire acté pour d’autres. Chez les supporters, certains ressentent un fort sentiment de trahison, voire de dégoût.

Quant aux joueurs, ils ont appris la nouvelle ce mardi matin alors qu’ils sont en vacances. « Certains sont choqués », avoue un proche du vestiaire. Beaucoup ne comprennent pas et se sentent trahis.

Ces derniers vont devoir patienter un peu pour connaître le nom de leur futur coach. La direction du FCN, qui était encore en négociations lundi avec deux joueurs voulus par Conceição, se serait déjà mise en quête d’un remplaçant… Une preuve supplémentaire que la page Conceição serait déjà en train de se tourner.

>> A lire aussi : FC Nantes: Ambition, argent, nouveautés, recrutement, supporters... Conceição expose son projet