Nantes: Switch Up, une plateforme qui vous aide dans votre nouvelle vie après un déménagement

START-UP Logements, écoles, papiers administratifs… Ce site prend tout en charge…

Clément Carpentier

— 

Gabrielle Rodier (à droite) et Cécile Renault, les créatrices de Switch Up.
Gabrielle Rodier (à droite) et Cécile Renault, les créatrices de Switch Up. — Clément Carpentier

Et si Switch Up était le nouveau Blablacar ou encore Airbnb ? Bien sûr, il est encore trop tôt pour le dire mais cette plateforme pourrait rencontrer un certain succès. Elle propose, en effet, de nombreux services aux personnes en mobilité pour s’installer au mieux dans leur nouveau cadre de vie.

>> A lire aussi : Nantes: Le joli carton de Mamm cookies, cette pâte à biscuits prête à mettre au four

Les « welcomers » sont la clé du succès

Pour réussir cela, Gabrielle Rodier s’est inspirée de son expérience personnelle. Avant d’arriver à Nantes en 2013, cette femme de 35 ans a suivi pendant de nombreuses années son mari en Nouvelle-Calédonie où on lui « a demandé de s’occuper des expatriés. » En revenant en France, elle décide alors avec Cécile Renault de créer une plateforme pour répondre aux besoins que l’on rencontre avant, pendant et après un déménagement.

La plateforme Switch Up.
La plateforme Switch Up. - Capture écran

Alors vous ne trouverez pas de longues listes d’adresses ou de conseils sur ce site mais plutôt le moyen d’entrer en collaboration avec un « welcomer. » L’objectif est de « mettre en relation ceux qui se déplacent (les switchers) et ceux qui les accueillent (les welcomers) car les gens sont souvent largués quand ils débarquent », schématise la Nantaise. Les welcomers sont des professionnels recrutés sur entretien. Ils n’accueillent personne de manière physique mais les accompagnent simplement dans leur nouvelle ville.

>> A lire aussi : Nantes: Après le succès de son réveil olfactif, il crée un objet pour vous aider à mieux dormir

Les « welcomers » sont la clé du succès

Aujourd’hui, Switch Up s’articule autour de quatre axes : le logement, l’enfant, administratif et l’intégration. Par exemple, « on va trouver une école pour les enfants, faire un visa ou un titre de séjour ou encore chercher un travail pour le conjoint », explique Gabrielle Rodier.

Devenir
Devenir - Capture écran

Brigitte Gasoin, installé à Saint-Nazaire, est une welcomer : « Je me suis déjà occupée de deux missions avec des Allemands. Par exemple, j’ai calé les rendez-vous avec les agences et les propriétaires selon les critères des clients pour un logement. Il faut être très disponible avant tout » La plateforme s’appuie sur une quinzaine de welcomers mais les créatrices de celle-ci espèrent arriver rapidement à une cinquantaine d’ici deux mois et pourquoi pas des centaines en 2018.

>> A lire aussi : Nantes: Trois Nantais rencontrent le succès grâce à une entreprise de livraison de fromages

La priorité, c’est le monde professionnel

En sachant que 10 % de la population française déménage chaque année et qu’il s’agit de la 3e source de stress, il y a un vrai besoin. Et encore plus pour les entreprises notamment internationales avec des mutations très fréquentes. Gabrielle Rodier ne cache pas que « c’est sa cible prioritaire. 95 % de ses clients sont des salariés en mobilité. C’est pour cela que nous avons créé un espace pro où l’entreprise gère l’installation de son employé en direct avec nos welcomers. »

Financièrement, ces derniers fixent librement leurs prix de leurs missions. Switch Up récupère 15 à 20 % et la vente de prestations de service. À court terme, l’objectif est de nouer des liens avec des entreprises avant de développer le service aux particuliers qui existe déjà tout de même. En attendant, si vous déménagez bientôt et que vous avez la peur de l’inconnu… Vous savez qui peut vous aider !

>> A lire aussi : Nantes: Shopopop, «le BlaBlaCar de la livraison», tisse sa toile