Loire-Atlantique: Les raveurs détruisent sa récolte de foin sur un site classé

AGRICULTURE Le jeune agriculteur n'a rien pu faire pour empêcher l'envahissement de son terrain... 

C.C

— 

Les dégradations se sont produites à Villeneuve dans le Pellerin.
Les dégradations se sont produites à Villeneuve dans le Pellerin. — Capture écran

C’est un spectacle de désolation pour Fabien Le Floch. Ce jeune agriculteur de Frossay à l’ouest de Nantes a découvert des dizaines de voitures sur ses hectares de foin, ce samedi soir. Les dégradations sont importantes en vue de sa récolte.

>> A lire aussi : Une rave party sauvage réunit plus de 2 000 personnes dans le Var

Selon Ouest-France, la gendarmerie du coin a été dupée par les raveurs. Ces derniers ont affirmé qu’ils « avaient l’autorisation » alors qu’en réalité le nom donné correspondait à un ex-locataire parti depuis longtemps. Les raveurs se sont donc installés dans ces herbages en bordure de Loire, à Villeneuve, pour faire la fête toute la nuit.

Les raves se multiplieraient 

Ces champs se trouvent, en plus, en zone classée notamment Natura 2000. L’Association syndicale agricole des Quatre-Îles, qui a la charge de protéger ces herbages, parle d’une action « sciemment organisée » par les fêtards. Selon sa présidente, il s’agirait de la quatrième semaine consécutive où des terrains agricoles sont vandalisés par des raves sauvages dans le coin.

Des élus annoncent qu’ils vont solliciter le plus rapidement possible la préfecture pour mettre fin aux dégradations. En attendant, cet éleveur (80 bovins) semble inquiet face à la situation : « Il va être difficile voire impossible de trouver un foin bio comme celui-ci… »

>> A lire aussi : VIDEO. A Londres, ils font une rave party dans le métro