Loire-Atlantique: Il y aura des candidats de la République en marche partout

LÉGISLATIVES Sarah El Haïry, la présidente du Modem 44, a finalement obtenu son investiture…

Clément Carpentier

— 

Sarah El Haïry, la présidente du Modem 44.
Sarah El Haïry, la présidente du Modem 44. — Sarah El Haïry

Le mouvement d’Emmanuel Macron présentera des candidats sur toutes les circonscriptions de la Loire-Atlantique. Une seconde liste de 511 candidats a été dévoilée ce lundi soir avec notamment la présence de personnalités issues du Modem.

>> A lire aussi : Imbroglio autour de la candidature de Marine Le Pen aux législatives à Hénin-Beaumont

À croire que le « coup de gueule » de François Bayrou a eu de l’effet. C’est sûrement grâce à celui-ci que Sarah El Haïry, présidente du Modem 44, a obtenu son investiture sur la 5e circonscription du département. À 27 ans, elle affrontera notamment le député socialiste sortant Michel Ménard.

Pas de candidat socialiste face à de Rugy

Dans la 9e circonscription, c’est le maire sans étiquette, Yannick Haury, qui présentera la République en marche aux élections législatives, les 11 et 18 juin prochains. Le maire de Saint-Brévin et conseiller départemental avait, dans un premier temps, sollicité l’investiture LR-UDI. Notons aussi, l’absence de candidat socialiste dans la 1er circonscription face à François de Rugy, soutenu par la République en marche.

>> A lire aussi : L’investiture de Marielle de Sarnez contredit les règles de La République en marche

En Vendée, une autre personnalité du Modem, Patricia Gallerneau, a finalement été investie par le mouvement d’Emmanuel Macron. La vice-présidente du Conseil Régional des Pays de la Loire, membre de la majorité de Bruno Retailleau (LR), sera opposée dans la 2e circonscription à Béatrice Bellamy (LR) et Sylviane Bulteau (PS).