Nantes: Soupçonné du viol et du meurtre de Marion, sa compagne, il se suicide en prison

FAITS DIVERS Cette femme de 40 ans était décédée à Aigrefeuille-sur-Maine, il y a une quinzaine de jours...

J.U.

— 

NANTES, le 10/05/2012 La nouvelle maison d arret
NANTES, le 10/05/2012 La nouvelle maison d arret — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Le drame avait provoqué une vive émotion à Aigrefeuille-sur-Maine, dans le vignoble nantais. A la fin du mois d’avril, Marion Bonnin, une femme de 40 ans, était décédée, après avoir été violée et frappée. Son conjoint, un homme du même âge, avait été mis en examen dans la foulée pour viol ayant entraîné la mort et violences volontaires. Il avait été écroué à la maison d’arrêt de Nantes.

>> A lire aussi : Une marche blanche pour Marion, violée et tuée lors de violences conjugales

L’affaire s’arrêtera là puisque le suspect s’est suicidé en prison dimanche, annoncent ce mardi Ouest-France et Presse Océan. Inconnu de la justice, il a été retrouvé pendu dans sa cellule où il aurait laissé un écrit pour expliquer son geste. Un événement qui va donc priver de procès les proches de Marion, qui était mère de deux garçons.