Le conseil général prend ses aises rue Sully

F. B. - ©2008 20 minutes

— 

Les pelleteuses viennent de débarquer rue Sully et l'ancien garage Volkswagen n'est déjà plus qu'un tas de gravats. Ses voisins, l'ancien siège de la Fédération des amicales laïques et un ancien immeuble d'habitation, connaîtront bientôt le même sort. Seule la première usine électrique de Nantes, auparavant dissimulée dans cet ensemble, sera préservée. Tous appartiennent en fait au conseil général, qui a décidé de libérer l'espace en vue d'y ériger un immeuble vaste et moderne pour ses services administratifs. Plus de 250 agents départementaux s'y installeront fin 2010. En attendant, les travaux de démolition vont se poursuivre jusqu'au mois d'avril, puis viendra l'heure de la construction du nouvel édifice. « Sa façade va surprendre, le parti pris architectural est assez osé », prévient-on au conseil général. Le futur bâtiment de 7 500 m2 sera en effet recouvert d'une « peau » métallique perforée, facilitant l'isolation thermique. Coût de l'opération : 20 millions d'euros.