Loire-Atlantique: Commercial, ingénieur, aide à domicile, serveur... Quels métiers recrutent?

EMPLOI Le secteur du numérique se développe aussi à la vitesse grand V dans le département... 

Clément Carpentier

— 

Une agence de Pôle emploi à Nantes.
Une agence de Pôle emploi à Nantes. — SALOM-GOMIS SEBASTIEN/SIPA
  • Il y a de la demande dans les secteurs de la construction, de l'industrie, de l'agriculture et des services
  • De plus en plus d'entreprises rencontrent des difficultés pour recruter
  • Le secteur du numérique est en plein essor

C’est une étude toujours aussi attendue en début d’année en Loire-Atlantique. L’enquête « des besoins en main-d’œuvre » menée, fin 2016, par Pôle emploi pour connaître mieux le marché du travail. Ce mercredi, on a notamment appris que 43.000 projets de recrutement ont été recensés dans le département pour 2017 (soit +4.5 % par rapport à l’année dernière).

>> A lire aussi : Loire-Atlantique: Bonne nouvelle, le chômage a régressé en 2016

Il y a beaucoup de besoins…

Avec un taux de chômage de 8.3 % (inférieur au niveau national de 9.5 %), la Loire-Atlantique reste un des départements de France, les plus dynamiques sur le marché de l’emploi (une entreprise sur quatre prévoit un recrutement cette année). Les métiers les plus recherchés sont souvent liés à une activité saisonnière (37.5 % des demandes) touristique ou agricole (maraîchers, cueilleurs, arboriculteurs, animateur socioculturel, serveurs… etc.)

Les secteurs qui recrutent en Loire-Atlantique.
Les secteurs qui recrutent en Loire-Atlantique. - Pôle emploi

Il y a aussi une demande importante sur des postes permanents. Par exemple, l’on recherche des ingénieurs et des cadres d’études, des commerciaux, des aides à domicile ou encore des agents d’entretien. D’ailleurs, les projets de recrutement viennent toujours pour les deux tiers du secteur des services en 2017.

>> A lire aussi : Loire-Atlantique: Cent trois postes de chauffeur de car scolaire à pourvoir

… Mais les profils ne correspondent pas forcément !

Malgré des demandes encore en hausse, le Pôle emploi relève un mauvais chiffre sur cette étude. Près de la moitié des entreprises (44.5 %) affirment rencontrer des difficultés pour recruter et subvenir à leurs besoins. On appelle cela les métiers en tension. En Loire-Atlantique, cela concerne surtout le secteur de la construction ou de l’industrie.

Les demandes d'emplois selon la difficultés de recrutement et les métiers saisonniers
Les demandes d'emplois selon la difficultés de recrutement et les métiers saisonniers - Pôle emploi

Ces difficultés s’expliqueraient par la pénurie de candidat et le profil inadéquat de certains (7 sur 10). Selon Christian Boucard de Pôle emploi, il y a « souvent un manque de diplôme ou d’expérience. » Pour certains candidats (50 % d’entre eux), il y a aussi l’absence de CV qui joue sur les problèmes de recrutement pour les entreprises.

>> A lire aussi : Nantes: Les agences Pôle emploi fermées tous les après-midi, sauf pour les rendez-vous

Le numérique en plein essor

Enfin, la direction souhaite insister en 2017 sur le fort développement du secteur du numérique notamment dans l’agglomération nantaise. De plus en plus, de chefs d’entreprise sollicitent Pôle emploi pour trouver des informaticiens ou des développeurs. Pour répondre à cette demande, les formations se multiplient avec un accès à l’emploi pour 64 % des personnes (55 % au niveau national) tous métiers confondus.

Les projets de recrutement sur les dernières années.
Les projets de recrutement sur les dernières années. - Pôle emploi

Les entreprises font aussi le forcing pour développer l’apprentissage. « C’est presque devenu indispensable car aujourd’hui, les formations sont souvent trop courtes pour permettre à quelqu’un d’être opérationnel », rappelle Christian Boucard.