Mayenne: À 65 ans, un médecin sort de sa retraite pour lutter contre la désertification médicale

INSOLITE Il participe à une expérimentation lancée par l’Ordre des médecins de son département…

C.C

— 

Dominique Hérault va retrouvé son stéthoscope.
Dominique Hérault va retrouvé son stéthoscope. — Nicolas MESSYASZ/SIPA

Dominique Hérault n’avait sûrement pas prévu de reprendre un jour le stéthoscope​ lorsqu’il a pris sa retraite, il y a un an. Pourtant, aujourd’hui il est bien de retour au travail ! Il a décidé de participer à un projet innovant de la ville de Laval pour faire face à la désertification médicale, relate Ouest-France.

>> A lire aussi : Un médecin généraliste vendéen trouve son successeur sur Facebook

Malgré ses 65 ans, ce médecin mayennais n’a pas hésité une seule seconde au moment de répondre à la proposition. « Il faut être fou et drogué de la médecine pour vouloir reprendre. Ou alors tout simplement vouloir rendre service… », a expliqué celui qui a exercé pendant 37 ans comme médecin généraliste.

La retraite, ce sera à… 68 ans !

Dominique Hérault va donc rajouter quelques années de plus à son « CV » avec ce projet. L’Ordre des médecins de la Mayenne a, en effet, décidé de créer une nouvelle maison de santé en associant des professionnels tout juste retraités avec des étudiants en médecine qui finissent leur internat. Ils seront 15 à se relayer chaque mois.

>> A lire aussi : Une appli pour échanger avec son médecin sans se déplacer

« C’est une forme de compagnonnage », pour ce médecin. Dans cette structure, on retrouvera aussi des infirmières. Le projet va être expérimenté pendant trois ans à Laval. À la fin de cette période, Dominique Hérault aura… 68 ans ! Il pourra commencer une deuxième retraite en espérant pour lui qu’elle dure, cette fois-ci, plus d’un an…