Saint-Nazaire: La ville se lance dans la location de vélos électriques

TRANSPORT Et c'est une réussite puisque la moitié du stock a déjà trouvé preneur...

Clément Carpentier

— 

L'abonnement mensuel est de 37 euros (plein tarif).
L'abonnement mensuel est de 37 euros (plein tarif). — Ville de Saint-Nazaire

Le slogan de l'opération VélYcéo pourrait être « même les feignants vont adorer le vélo ». La ville de Saint-Nazaire et son agglomération ont, en effet, décidé de miser sur le vélo électrique pour convaincre ses habitants d’abandonner la voiture. Depuis ce lundi, pas moins de 200 bicyclettes avec ce petit « moteur » sont en location.

>> A lire aussi : Vélos électriques: Le bonus de l'Etat fait des étincelles

Pourquoi le vélo électrique ?

Comme beaucoup de villes françaises, Saint-Nazaire veut développer les transports propres dans les prochaines années. C’est un vrai chantier puisqu’aujourd’hui seulement 2 % des habitants de l’agglomération utilisent ce moyen de transport (contre 71 % pour la voiture). « On a observé les exemples de Rouen et Poitiers pour le vélo électrique et la demande est bien là », à en croire un responsable de la CARENE.

Preuve en est, plus de la moitié des vélos achetés par les autorités était déjà réservée en fin de semaine dernière avant même leur distribution ce lundi matin (110 sur les 200). La campagne d’affichage n’a pourtant même pas commencé, ce qui fait dire à Jean-Michel Bougouin de la STRAN (l’opérateur de transport) qu’il y « a un vrai engouement. Le bouche-à-oreille fonctionne parfaitement. On risque rapidement d’écouler le stock. C’est une réussite ».

>> A lire aussi : Le casque devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans à vélo

Comment ça marche ?

Saint-Nazaire Agglomération a fait le choix d’un service de location de vélos dit « longue durée » qui permet de louer un vélo pour la période de son choix (un mois, deux mois… une année). Il n’y a pas de stations vélos mais un point unique de location. Le service assistance est gratuit et il révise votre bicyclette tous les trois mois.

Les habitants peuvent louer le vélo au mois ou à l'année.
Les habitants peuvent louer le vélo au mois ou à l'année. - Ville de Saint-Nazaire

À partir de septembre, 50 vélos standards seront aussi mis à disposition en attendant l’arrivée de triporteurs électriques en janvier 2018. Par ailleurs, Jean-Michel Bougouin réfléchit à un « système de vente dans le futur et à la location de ces vélos à la journée notamment pour les touristes ».

Combien ça coûte ?

Evidemment, la location de ce matériel à un coût. Il y a un dépôt de garantie (900 euros pour l’électrique et 200 euros pour le classique) puis un abonnement au mois (37 euros et 15 euros). Mais l’agglomération nazairienne et la STRAN ont mis des tarifs attractifs en place.

>> A lire aussi : Vélo électrique: On lâche les freins et on s’y met pour de bon?

Les salariés bénéficient de la prime au transport alors que les étudiants et les demandeurs d’emploi ont aussi le droit à 50 % de réduction. Les abonnés aux transports publics ont en plus une remise de 20 % sur leur location. « C’est super. Ce vélo permet notamment de ne plus transpirer malgré plusieurs kilomètres car l’effort physique est limité », se félicite Jean-Michel Bougouin. Le vélo électrique peut atteindre 25 km/h. Difficile donc, même pour les moins sportifs, de trouver des excuses pour encore prendre la voiture.