L'entrepôt dévasté de la société Oural à Bouguenais.
L'entrepôt dévasté de la société Oural à Bouguenais. — Gendarmerie de Loire-Atlantique

FAITS DIVERS

Nantes: Quatre collégiens soupçonnés du vaste incendie d'entrepôt

Le 9 février, à Bouguenais, les ados auraient mis le feu au bâtiment « pour s'amuser »...

Le 9 février, en milieu d’après-midi, un violent incendie s'était déclaré dans l’entrepôt de la société de menuiserie Oural, à Bouguenais, le long du périphérique sud, près de la Porte de Retz. Plus de 800 m2 étaient partis en fumée sur le site partiellement vide qui contenait pour l’essentiel des éléments en bois. Personne n’avait été blessé. L’enquête s’est rapidement orientée vers une piste criminelle. Mais aucun suspect n’avait été identifié. C’est désormais chose faite.

Repérés par une vidéo

Quatre collégiens ont été interpellés et placés en garde à vue mercredi, rapporte la gendarmerie de Loire-Atlantique. Les quatre mineurs avaient filmé l’incendie et publié la vidéo sur un réseau social prisé des adolescents.

Les gendarmes ont finalement retrouvé leur trace grâce à un signalement. Ils auraient mis le feu « pour s’amuser », ont-ils expliqué lors de leur adition, selon la gendarmerie.

Le préjudice pour l’entreprise Oural est estimé entre 750.000 et 800.000 euros.