Migrants: 176 réfugiés d’Irak, de Syrie et d’Erythrée arrivent à Nantes

MIGRANTS Des familles syriennes, irakiennes et érythréennes sont arrivées ce mardi à Nantes après être passées par d'autres pays ...

GC

— 

Les réfugiés ne viennent pas que d'Afrique mais aussi du Proche et Moyen-Orient.
Les réfugiés ne viennent pas que d'Afrique mais aussi du Proche et Moyen-Orient. — L. Antonelli/SIPA

Cent soixante-seize migrants en provenance de pays en conflit, qui ont transité par des « hot spots » européens en Grèce, sont arrivés mardi à Nantes, et pourront déposer une demande d’asile en France, a-t-on appris auprès de la préfecture de Loire-Atlantique.

Ces 176 Syriens, Irakiens et Érythréens, essentiellement des familles avec enfants, sont arrivés dans la matinée par avion à l’aéroport de Nantes-Atlantique, a indiqué la préfecture à l’AFP.

La France doit accueillir 30.000 réfugiés au total

Parmi les 176 réfugiés, 69 seront acheminés vers des centres d’accueil pour demandeurs d’asile déjà existants en Bretagne, 63 en Pays de la Loire et 44 en Nouvelle-Aquitaine, a-t-on détaillé de même source.

Ils font partie des plus de 2.500 candidats à l’asile arrivés en France depuis le lancement en septembre 2015 du programme européen de « relocalisation » d’ici à fin 2017 de 160.000 personnes depuis la Grèce et l’Italie. Dans le cadre de ce plan de répartition des réfugiés dans les pays membres de l’UE, la France s’était engagée à en accueillir 30.000 en deux ans.