Au bout du suspense, le HBC Nantes et le Paris SG se neutralisent en Ligue des Champions

HANDBALL Dans une ambiance bouillante, Nantais et Parisiens n’ont pu se départager samedi soir en match aller des huitièmes de finale de Ligue des Champions…

Frédéric Brenon

— 

Le pivot nantais Nicolas Tournat face au gardien parisien Thierry Omeyer.
Le pivot nantais Nicolas Tournat face au gardien parisien Thierry Omeyer. — HBCN

Tout reste ouvert. En égalisant face au Paris SG (26-26) à 7 secondes de la fin, l’ailier nantais Dominik Klein a fait bien plus que provoquer la liesse des 4.600 supporters locaux samedi soir à la Trocardière. Son tir, au bout du suspense, alors que les Parisiens menaient de deux buts quelques instants plus tôt, permet au HBC Nantes de croire encore en ses chances de qualification pour les quarts de finale de la Ligue des Champions.

Tout se jouera donc au match retour, samedi prochain, à Paris Coubertin. Presque inespéré pour des Nantais qui, pour leur première à ce niveau, affrontent les favoris de l’épreuve. « C’est un bon résultat, confirme Thierry Anti, le coach nantais. Nous voulions aller à Paris avec encore quelque chose en jeu. Nous sommes exactement dans cette position. » « Maintenant, on ne va pas se cacher. On va aller là-bas pour se qualifier », renchérit Rock Feliho, le capitaine nantais, au micro de Beinsports.

Fin de match décisive

Après un début de match à l’avantage du H (15-14 à la pause), les Parisiens, diminués par l’absence de leur star Nikola Karabatic, malade, étaient pourtant parvenus à prendre les devants en seconde période grâce, notamment, à l’adresse de Uwe Gensheimer et Nedim Remili. Mais une double infériorité numérique et un arrêt décisif du gardien nantais Cyril Dumoulin dans le "money-time" ont finalement ruiné leurs espoirs de faire la différence dès la première manche de ce duel franco-français.

« C’est un bon résultat pour nous, considère tout de même le Parisien et international tricolore Nedim Remili. Nikola [Karabatic] nous a manqué mais nous avons réussi à trouver des solutions pour compenser. Tout est encore à décider. »

En championnat de France, le suspense est également au rendez-vous puis que le PSG, leader, devance d’un point le HBC Nantes, son second.