Angers: Il avoue avoir poignardé et enterré son ami disparu depuis deux ans

FAITS DIVERS Le suspect a reconnu avoir mortellement poignardé le quinquagénaire porté disparu...

F.B. avec AFP
— 
Un agent de la police nationale.
Un agent de la police nationale. — V.Hache/AFP

Un homme de 48 ans, qui a reconnu avoir poignardé un de ses amis disparu depuis janvier 2015 dans le Maine-et-Loire, a été présenté jeudi à un juge en vue d'une mise en examen pour «assassinat», a annoncé le procureur d'Angers.

Interpellé mardi, cet homme demeurant au Lion d'Angers, au nord-ouest d'Angers, a reconnu le meurtre du disparu âgé de 55 ans, qu'il fréquentait régulièrement et qu'il avait l'habitude de recevoir chez lui, expliquant l'avoir poignardé à son domicile lors d'une dispute, a indiqué le procureur de la République d'Angers, Yves Gambert, dans un communiqué.

Le corps dans le jardin

Le cadavre du disparu a été découvert mardi, dénudé, enterré sous la pelouse du mis en cause. L'autopsie, réalisée jeudi, a confirmé «l'existence de plusieurs plaies dont trois mortelles, compatibles avec des coups de couteau», précise le communiqué.

La victime n'avait plus donné signe de vie depuis le 25 janvier 2015. Sa disparition avait été signalée le 10 février de la même année et son véhicule retrouvé le même jour au Lion d'Angers.

Plusieurs mois de recherches

Des recherches terrestres, aériennes et sub-aquatiques effectuées les mois suivants n'avaient pas permis de retrouver trace du disparu.

Le parquet d'Angers avait ouvert le 24 avril 2015 une information judiciaire pour «disparition inquiétante», requalifiée en «assassinat» le 14 janvier 2016.

Le parquet d'Angers a requis la mise en examen du quadragénaire pour «assassinat» ainsi que son placement en détention provisoire.