Nantes: Propreté, parkings, boutiques… Comment le centre-ville veut devenir encore plus accueillant

ECONOMIE Des mesures pour renforcer l'attractivité du coeur de ville ont été dévoilées ce mercredi...

Julie Urbach

— 

La place du Commerce à Nantes
La place du Commerce à Nantes — S. Salom Gomis/SIPA

On s’y bouscule en fin d’après-midi et le samedi. Les commerçants ont même retrouvé le sourire, avec un chiffre d’affaires qui est reparti enfin à la hausse (+2,2 %) en 2015. Pour autant, continuer à attirer les clients en centre-ville de Nantes n’est pas une mince affaire, avec le développement de la vente en ligne et des centres commerciaux de périphérie.

Pour tenter de développer encore son attractivité, Johanna Rolland, la maire (PS) de Nantes a dévoilé ce mercredi après-midi une palette de mesures, résultat d’un travail entre la ville, les acteurs économiques, et les commerçants.

>> A lire aussi : Le chiffre d'affaires du centre-ville de Nantes retrouve la forme, malgré les manifs du printemps

A fond sur la propreté 

D’abord, quatre rues « stratégiques » seront très prochainement choisies pour être nettoyées de fond en comble : réparation des pavages, nettoyage des graffitis et des stickers, remplacement ou ajout de mobilier urbain, « afin d’améliorer l’ambiance urbaine », annonce la ville.

En parallèle, des expérimentations vont être mises en place pour éviter les amas de carton qui fleurissent devant les boutiques, en attendant d’être ramassés. Enfin, la collecte de verre, qui se réalisait jusqu’alors sur l’heure de midi, va changer d’horaire. « Ce qui évitera les nuisances sonores pour les clients de nos restaurants », se satisfait Olivier Dardé, vice-président de l’association Plein-Centre.

La ville ne veut plus de cartons dans les rues
La ville ne veut plus de cartons dans les rues - J. Urbach/ 20 Minutes

600 places de parking en plus 

Autre annonce, pour davantage d’accessibilité, 600 nouvelles places de parking (soit 10 % en plus) sont attendues d’ici 2019 : 300 dans le parking du projet urbain de l’ancienne maison d’arrêt, 300 dans le parking cathédrale qui sera agrandi.

« En attendant, le cours Saint-Pierre pourra être exceptionnellement ouvert au stationnement lors de pics de fréquentation, comme la braderie », annonce Johanna Rolland. Une réflexion pour que les entreprises du centre-ville mettent à disposition leurs emplacements le week-end est en cours.

On pourra exceptionnellement se garer sur le cours Saint-Pierre
On pourra exceptionnellement se garer sur le cours Saint-Pierre - J. Urbach/ 20 Minutes

Davantage de boutiques 

De nouveaux espaces jusqu’alors non voués à la commercialisation vont bientôt l’être. On annonce notamment un important projet au square Fleuriot de l’angle (là où se situe le bassin, entre la place du Commerce et le cours des 50-Otages). « Le taux de vacance commerciale à Nantes est très faible, juge Yann Trichard le président de la CCI. Identifier de nouvelles surfaces est indispensable. »

En parallèle, Johanna Rolland annonce que la situation du Carré Feydeau (qui n’a séduit que deux enseignes) pourrait enfin se débloquer. « Il y a un nouveau promoteur. Nous lui avons demandé de revoir les loyers, jugés trop élevés. C’est une nouvelle étape. »