Nantes: Malgré Notre-Dame-des-Landes, Johanna Rolland soutient Benoît Hamon

PRESIDENTIELLE La maire socialiste de Nantes choisit d'être fidèle au candidat de son parti...

F.B.

— 

Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole.
Johanna Rolland, maire de Nantes et présidente de Nantes métropole. — JS Evrard/AFP

Ceux qui imaginaient qu’elle allait, elle aussi, voter Emmanuel Macron ont eu tort. Johanna Rolland, maire PS de Nantes et présidente de Nantes métropole, a choisi d'apporter son soutien au candidat socialiste Benoît Hamon. « Je suis convaincue que le rassemblement des électeurs de gauche se fera autour du projet, d’idées et de pratiques nouvelles et non par la seule addition d’accords entre organisations politiques », justifie-t-elle, après avoir soutenu Manuel Valls lors de la primaire socialiste.

>> A lire aussi : Nantes Atlantique: L'aéroport annonce un nouveau record de fréquentation

« Nous pouvons assumer ce désaccord »

Pourtant, Benoît Hamon s’est engagé à renoncer au projet d’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Au contraire de la plupart des élus locaux qui défendent le dossier bec et ongles depuis des années, au premier rang desquels figure Johanna Rolland.

« Je ne changerai pas de position, assure-t-elle au sujet de Notre-Dame-des-Landes. Je continuerai à demander le respect de la consultation démocratique organisée, comme à faire valoir l’impossibilité de maintenir l’aéroport de Nantes sur son site actuel. Mais convenons que s’agissant de l’avenir de la France, nous pouvons assumer ce désaccord. »