Nantes: Cinq objets connectés super pratiques et inventés par des étudiants

INNOVATION Les étudiants en design des objets innovants ont présenté leurs projets, mardi...

Julie Urbach

— 

Bizou, bijou connecté
Bizou, bijou connecté — université de Nantes/DR

Que se passe-t-il quand des étudiants en design rencontrent des élèves ingénieurs ? Depuis trois ans, des objets connectés surprenants sortent de la tête des jeunes gens inscrits à la formation DESSiiN (design de services interactifs innovants) de l’université de Nantes, avec Polytech et l’école de design.

Les étudiants, qui ont reçu leur diplôme ce mardi après une formation de six mois, en ont profité pour présenter leurs projets, réalisés en petits groupes. Cinq d’entre eux, dont certains seront peut-être commercialisés un jour, ont retenu l’attention de 20 Minutes.

Le mini frigo pour ne plus gaspiller les fruits et légumes

Fruidge
Fruidge - Université de Nantes/DR

Marre de retrouver vos tomates toutes ramollies au fond du frigo ? C’est parce que les fruits et légumes ont besoin d’une conservation particulière. Rémi, Manon et Amélie ont mis au point Fruidge, qui reconnaît les aliments grâce à une caméra et calcule la température de conservation. « Quand vos champignons risquent d’être perdus, Fruidge peut aussi vous prévenir », illustre Rémi, 22 ans. Sans compter la fonction « maturation », qui permet de programmer la date à laquelle on souhaite que le fruit soit mûr. L’objectif est que le produit soit commercialisé un jour. Rémi va en tout cas y travailler en intégrant prochainement un programme pour développer sa start-up.

Les gants pour ne plus s’assoupir au travail

Les mitaines
Les mitaines - J. Urbach/ 20 Minutes

Ils détectent si l’on s’assoupit au travail, mais ne préviennent heureusement pas le patron. Magali et Nicolas ont créé des gants connectés pour protéger le salarié qui les porte. Adressées aux routiers, skippers, ou autres métiers à risques, ou à horaires décalés, ils détectent les signes d’endormissement et envoient une vibration à son propriétaire, dès qu’il y a une perte d’attention. « On peut vraiment réduire les risques d’accident liés à la fatigue », assure Magali.

Signe, la souris qui alerte du stress

Sense, la souris qui alerte du stress
Sense, la souris qui alerte du stress - J. Urbach/ 20 Minutes

Et si des capteurs placés sur sa souris d’ordinateur pouvaient vous renseigner sur votre état de stress ? C’est l’idée de Pierre et de son équipe qui vient d’être diplômé pour Signe. Pour l’instant, l’accessoire arrive à mesurer le rythme cardiaque en temps réel. Mais le projet devrait se poursuivre pour rajouter une sonde de température… « L’idée est de prévenir les risques psychosociaux en entreprise », assure Pierre. Et non de fliquer le salarié : il peut éteindre ou allumer le dispositif quand il le souhaite.

Bizou, un bijou qui mesure la qualité de l’air

Bizou, bijou connecté
Bizou, bijou connecté - université de Nantes/DR

Un collier ou un bracelet qui mesure la qualité de l’air. C’est le concept de Bizou, créé par Romain et Charlie. Les utilisateurs de ce bijou connecté n’ont qu’à le porter autour du cou ou du poignet pour enrichir « un réseau de capteurs permettant de réaliser une analyse complète de la pollution en ville », expliquent les étudiants.

Une « maison » virtuelle puis réelle

Dans le but de « redynamiser les communes rurales », Julie et Aurélien ont travaillé sur La Maison, « un lieu d’échange virtuel qui mène au réel ». Concrètement, les habitants d’une commune peuvent d’abord se rencontrer en ligne, sur un réseau social. En parallèle, un lieu physique est aménagé pour recevoir tous les événements qui pourraient être organisés en ligne. Une première commune serait intéressée par tenter l’expérience.