Sans-abri: Jean-Marc Ayrault s'en prend à l'Etat

LOGEMENT Le maire de Nantes a envoyé une lettre à Christine Boutin...

A Nantes, Hugo Hamelin

— 

La visite de Mouammar Kadhafi, qui a contredit publiquement son hôte Nicolas Sarkozy, tourne à "la farce" aux yeux d'une opposition très remontée qui dénonce "mascarade" et "Bérézina", tandis que pour François Fillon, la "France ne vend pas son âme" en l'accueillant.
La visite de Mouammar Kadhafi, qui a contredit publiquement son hôte Nicolas Sarkozy, tourne à "la farce" aux yeux d'une opposition très remontée qui dénonce "mascarade" et "Bérézina", tandis que pour François Fillon, la "France ne vend pas son âme" en l'accueillant. — Bertrand Guay AFP

Le froid continue de faire des ravages. Dans une lettre adressée ce mercredi à Christine Boutin, la ministre du Logement, Jean-Marc Ayrault fustige le manque de moyens pour lutter contre la précarité des sans-abri.

«L'absence de moyens octroyés par l'Etat à ma ville crée des situations intolérables pour l'accueil des SDF», écrit-il.
En ce moment, quatorze personnes, salariées de la mairie de Nantes, travaillent au service d'accompagnement des personnes sans domicile fixe.

«Les places d’hébergement de stabilisation sont insuffisantes, les lieux d’accueil réservés uniquement aux femmes ne sont pas assez nombreux, les personnes accompagnées de chien ne peuvent être hébergées en nombre adéquat, la question des personnes âgées sans domicile fixe ne trouve pas de réponse appropriée», écrit encore le député-maire (PS) de Nantes.

Selon la municipalité, 2 millions d'euros seraient consacrés par an à l'urgence sociale, alors que cette aide fait partie des compétences de l'Etat.

Christine Boutin recevait ce mardi matin les associations de lutte contre la précarité, qui dénoncent un «manque de structures» et «l'indécence» de certains logements. Un accord entre l'Etat et ces organismes devrait être signé le 15 janvier.

«Un peu tard» pour certains protagonistes. Ce mardi, une femme SDF est décédée dans les rues de Nice (Alpes-Maritimes).