Nantes: Ouverture d'une enquête criminelle après la disparition inquiétante d'une famille

FAITS DIVERS Des traces de sang ont été retrouvées dans la maison de la famille Troadec...

Francois Launay

— 

La famille réside dans cette rue d'Orvault
La famille réside dans cette rue d'Orvault — Capture d'écran

L’histoire rappelle étrangement celle de la famille Dupont de Ligonnès. A Orvault, commune située près de Nantes, la famille Troadec n’a plus donné signe de vie depuis le 17 février comme le rapporte Ouest France.

Un couple et ses deux enfants, une fille de 18 ans un garçon de 21 ans, ne répondent plus au téléphone et n’ont plus rien posté sur les réseaux sociaux depuis cette date. Les collègues des parents (le père est salarié de l'entreprise Arlux d'Orvault, la mère employée au centre des impôts de Nantes) ne les ont plus revus non plus au travail.

Des traces de sang retrouvées dans la maison

L’affaire est prise au sérieux par la police judiciaire, prévenue par la sœur de la maman, qui a décidé de fouiller la maison. A l’intérieur, les policiers ont retrouvé un téléphone portable sur lequel ont été détectées des traces de sang

«D’autres traces de sang ont été relevées dans une pièce de la maison. C’est une affaire qui nous inquiète. Ces traces nous font croire, à tout le moins, à un épisode de violences. Mais aucune orientation n’est à ce stade privilégiée », a déclaré Pierre Sennès, procureur de la république de Nantes. 

Une enquête a été ouverte

Une enquête criminelle des chefs d'homicides volontaires, enlèvements et séquestrations a été ouverte et donne lieu à d'importantes investigations afin de tenter de retrouver les membres de la famille. Pour l'instant aucune piste n'est exclue comme le reconnaît le procureur ce samedi dans un communiqué

«Si la présence de traces de sang laisse supposer une scène de violence, pour autant il n'est pas possible à ce stade de déterminer avec précision le déroulement des faits, les enquêteurs de la police judiciaire retenant toutes les hypothèses envisageables».