Reconstitution sous bonne garde dans l'affaire Gravaud

- ©2007 20 minutes

— 

Ramiz Iseni, le principal suspect du meurtre de Sophie Gravaud, a participé hier après-midi à la reconstitution des faits à Bouguenais, en bordure de la route Nantes-Pornic, l'endroit où la jeune femme a été retrouvée morte le 13 avril.

Ramiz Iseni, mis en examen dans cette affaire pour enlèvement et séquestration suivie de mort, est arrivé à 13 h dans un convoi de trois véhicules banalisés, encadrés d'hommes du GIPN cagoulés. Un important dispositif de sécurité a été mis en place autour des lieux du drame. Un hélicoptère de la gendarmerie surveillait même la zone, interdite à tout survol aérien. Iseni, un Bosniaque de 46 ans arrivé en France en 1991, avait reconnu les faits quelques mois après son incarcération. Il avait expliqué avoir choisi Sophie Gravaud au hasard sur le parking d'Atlantis où elle travaillait. La jeune femme avait été étranglée dans son véhicule.