Elles tissent du lien social

Guillaume Frouin - ©2007 20 minutes

— 

Au rez-de-chaussée de la tour Hongrie, à Malakoff, machines à coudre et mannequins s'entassent dans un bric-à-brac invraisemblable. Bienvenue dans l'atelier de Kenja, l'association créée par Emmanuelle Kena et Aurélie Jarnet. Il y a encore quatre ans, ces deux artistes-créatrices de 33 ans travaillaient chez elles, seules, la première dans l'immeuble-banane Norvège et la seconde dans son HLM du Vieux-Doulon. Isolées, elles vendaient alors leurs bijoux ou luminaires sur les marchés. « Clairement, on était au RMI », explique Aurélie.

Avec une amie, ces deux mères célibataires - une petite fille de 5 ans pour Emmanuelle, un garçon de 8 ans pour Aurélie - décident alors d'oeuvrer non plus chacune de leur côté, mais ensemble, chez « Manou ». « On ne travaillait pas plus efficacement, mais au moins on rigolait », sourit l'hôtesse de maison. En février 2006, elles créent Kenja et commencent à organiser, trois fois par semaine, des « ateliers » ouverts à tous. Repeindre une armoire, confectionner des coussins persos, fabriquer des bijoux... Au fil des mois, des dizaines de personnes viennent y faire parler leur créativité. En décembre, voilà les deux jeunes femmes salariées de leur association, en contrats aidés. Et aujourd'hui, un an plus tard, elles réfléchissent à monter leur entreprise, pour commercialiser des collections griffées Kenja.

Leur parcours a en tout cas séduit les organisateurs du concours Talents des Cités, qui leur ont décerné cet automne un prix « coup de coeur ». Avec un chèque de 10 000 euros à la clé. Emmanuelle et Aurélie, qui sont à l'heure actuelle toujours dans le dispositif du RMI, ont ainsi été reçues fin octobre « sous les dorures » du Sénat, en présence de François Fillon et Jean-Pierre Raffarin. « C'était très valorisant, sourit Aurélie. Quelque part, c'est nous reconnaître au sein de la société française, en plein dans les murs de la République. »

Sur www.20minutes.fr

Consulter le Bloganou nantais :

http://nantes.blog.20minutes.fr/