FC Nantes: «C'est une blague [ce penalty]», et c'est Guillaume Gillet (un Belge) qui le dit

FOOTBALL A Metz (1-1), samedi, les Canaris ont été rejoints dans le temps additionnel sur un penalty qu'ils estiment «scandaleux»...

David Phelippeau

— 

Guillaume Gillet n'est pas d'accord avec l'arbitre Monsieur Varela.
Guillaume Gillet n'est pas d'accord avec l'arbitre Monsieur Varela. — Jean Christophe VERHAEGEN / AFP

Le temps additionnel commence à leur coûter cher. Comme à Rennes (1-1) il y a plusieurs semaines, les Canaris ont été rejoints à Metz (1-1) dans les deux ou trois minutes de jeu supplémentaires de la rencontre. A la 91e très exactement. Les faits : Sur un long ballon aérien messin, Vizcarrondo s’appuie avec les bras sur le défenseur Falette. L’arbitre de la rencontre Monsieur Varela n’hésite pas et siffle penalty. Diabaté ne se fait pas prier pour le transformer.

>> A lire aussi : FC Nantes-OM: Gillet est content d'avoir offert «un cadeau de Saint-Valentin» à la Brigade Loire

« C’est une blague, a pesté dans Ouest-France le milieu de terrain Guillaume Gillet. Un garçon d’1,95 m tombe comme ça et on siffle penalty à la 90e minute. C’est scandaleux. » Scandaleux peut-être pas, mais sans doute sévère pour le FCN et généreux pour le FC Metz, largement dominé en seconde période. Lorsqu’on revoit au ralenti les images, le défenseur vénézuélien, entré en jeu quelques minutes avant, met bien la main sur le visage (dans les yeux) de son vis-à-vis… Le penalty ne semble pas aussi injuste que les Canaris le laissent entendre. D’autant plus qu’à la 29e, une intervention de Stepinski aurait déjà dû être sanctionnée d’un penalty après que le Polonais avait donné un coup de pied à Diagne qui tentait une reprise.

>> A lire aussi : FC Nantes: «Notre objectif est de rester en L1», Conceição fait des miracles, mais ne s'enflamme pas

Après le match, l’entraîneur nantais Sergio Conceição ne décolérait pas. « A la fin, il est tombé un penalty comme ça, il est très généreux. Je ne suis pas d’accord avec la décision. On est frustré, triste parce qu’on méritait de prendre les trois points. On a perdu deux points. Ce n’est pas juste, on a contrôlé tout le match… » Enfin presque tout.