Angers: Un Egyptien dit avoir trouvé un accord pour racheter le SCO, le président Chabane dément

FOOTBALL Saïd Chabane, le président du SCO, affirme ne pas vouloir vendre son club dans l'immédiat...

David Phelippeau
Le maire d'Angers Christophe Béchu avec le président du SCO Saïd Chabane.
Le maire d'Angers Christophe Béchu avec le président du SCO Saïd Chabane. — JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP

Le SCO sous pavillon égyptien ? Ce mardi matin, le journal L’Equipe affirme qu’Hesham Elkholy, un homme d’affaires égyptien de 38 ans et ancien agent FIFA, pourrait racheter sous peu le club d’ Angers (L1). Il serait même prêt à injecter 20 millions d’euros pour s’offrir le SCO et assurer son développement avec des moyens plus importants tout en s'entourant de partenaires. « Il existe un accord à 20 millions d’euros pour l’acquisition du club, je dois venir à Paris prochainement pour finaliser », a même affirmé l’homme d’affaires égyptien dans les colonnes de L'Equipe.

Saïd Chabane, le président du SCO, a démenti vouloir vendre son club [il détient 93 % des parts]… dans l’immédiat. Il affirme « ne pas être dans une logique de vente » et veut se donner encore quelques années au SCO.