Sarthe: 25 ans de réclusion pour deux cambrioleurs qui avaient tué un homme

JUSTICE Deux hommes de 30 et 32 ans étaient jugés pour vol avec violences ayant entraîné la mort...

J.U. avec AFP

— 

Illustration. L cour d'assises de Loire-Atlantique à Nantes.
Illustration. L cour d'assises de Loire-Atlantique à Nantes. — B.Colin/AFP

Le corps de leur victime avait été retrouvé dans les décombres de sa maison, incendié par les deux protagonistes d'un cambriolage qui a très mal tourné. La cour d'assises de la Sarthe a condamné jeudi, après quatre jours de procès, deux hommes de 30 et 32 ans à 25 ans de réclusion criminelle pour vol avec violences ayant entraîné la mort.

L'avocat général avait requis la réclusion criminelle à perpétuité à l'encontre du tireur, le plus jeune, aux 27 condamnations, jugeant cet homme «extrêmement dangereux» et expliquant qu'il fallait «l'écarter de la société». 

La victime de 71 ans a résisté

Le 21 janvier 2014, en se rendant à Ecommoy, à une vingtaine de kilomètres au sud-est du Mans, «ils allaient travailler», a considéré le magistrat. «Ils s'étaient munis de gants, de cagoules et d'armes» pour commettre un cambriolage. Mais la victime, un agriculteur de 71 ans, s'était défendue.

Ses agresseurs, qui avaient déjà commis antérieurement des cambriolages avec violences, l'avaient alors frappé puis tué de plusieurs plombs dans le thorax, avant d'incendier sa maison pour effacer toute trace.

La mère du second accusé, une femme de 58 ans, a également été condamnée à cinq ans de prison, dont un an avec sursis. Condamnée pour complicité, elle avait aidé à préparer le vol.