Nantes Atlantique: L'aéroport annonce un nouveau record de fréquentation

TRANSPORTS Nantes Atlantique a transporté plus de 4,7 millions de voyageurs en 2016, soit une croissance de 8,7 %…

F.B.

— 

L'aéroport Nantes-Atlantique.
L'aéroport Nantes-Atlantique. — L.Venance/AFP

La forte croissance de l’aéroport Nantes-Atlantique ne faiblit pas. En 2016, la plateforme nantaise a établi un nouveau record de fréquentation avec 4,77 millions de voyageurs accueillis, annonce la direction. Comparée à l’année précédente, cela représente une augmentation de trafic de 8,7 % (380.000 voyageurs supplémentaires).

Cette hausse s’explique par l’ouverture en 2016 de 19 nouvelles lignes et l’arrivée de 5 nouvelles compagnies régulières (Brussels airlines, British airways, Lufthansa, Tassili airlines, Chalair), ce qui porte le total à 27 compagnies présentes à Nantes.

Les vols internationaux en crise

Le marché européen a été le plus dynamique (+15 %), en particulier les vols vers le Portugal, le Royaume-Uni et l’Espagne. Les vols nationaux progressent de 8,5 % sous l’impulsion d’une forte concurrence entre les compagnies (Air France, Hop !, Volotea, Easyjet, Ryanair, etc.).

En revanche, les vols internationaux baissent de -16 %, principalement en raison de la crise géopolitique qui affecte durement le pourtour méditerranéen. La fréquentation des vols vers la Turquie a ainsi été divisée par deux, celle vers la Tunisie chute de 35 %. Les vols internationaux ne représentent désormais plus que 6,5 % du trafic total de Nantes-Atlantique.

Plus forte croissance de province

Sur les cinq dernières années, Nantes-Atlantique affiche la plus forte croissance des aéroports régionaux français (+47 % de passagers depuis 2011), devant Bordeaux et Nice. Sur dix ans, la fréquentation de la plateforme nantaise a plus que doublé.

En trafic global, Nantes-Atlantique n’est en revanche que le 9e aéroport français et le 7e de province derrière Nice, Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux et Mulhouse-Bâle. Il pourrait même être dépassé en 2016 par Beauvais, un aéroport dopé par le trafic low-cost.

Et la saturation alors?

Dans ce contexte, qu'en est-il de la saturation annoncée de l'aéroport et de son aérogare? «Les journées à plus de 14.000 passagers (dits « à forte densité ») se multiplient d’année en année, passant de 6 en 2011 à 151 en 2016»; indique la direction de Nantes-Atlantique. En termes de trafic mensuel, sept mois sur douze ont connu plus de 400.000 passagers, dont juillet et août à plus de 500.000 passagers.

>> A lire aussi : L'aéroport Nantes-Atlantique est-il saturé?