Nantes: Les Machines de l'île ont vendu plus de 4 millions de billets depuis 2007

TOURISME Le site touristique a rouvert ses portes pour une nouvelle saison...

J.U.

— 

La galerie des Machines de l'île à Nantes
La galerie des Machines de l'île à Nantes — S. Salom Gomis/ SIPA

Un succès incontestable. Alors que les Machines de l’île fêtent leurs dix ans cette année, c’est aussi l’occasion de faire un bilan sur la fréquentation du site touristique nantais, réouvert au public depuis ce week-end. Et les chiffres donnent le tournis : depuis l’ouverture en 2007 jusqu’à fin 2016, exactement 4.184.252 billets ont été écoulés pour la galerie, le voyage en grand Eléphant, ou plus récemment le Carrousel des mondes marins. En dix ans, l’affluence a plus que triplé !

En 2016, les Machines de l’île ont encore battu leur record et atteint les 665.000 visiteurs. Les files d’attente n’ont jamais été aussi longues… « La fréquentation de la galerie a bondi de 20 %, se félicite Pierre Orefice, le directeur du site. Il y a un vrai engouement depuis l’arrivée de la nouvelle araignée. C’est vrai que parfois, il y a une heure d’attente, mais les visiteurs savent prendre leur mal en patience. »

Autre booster de fréquentation, la première édition du Nantes Maker Campus, qui réunissait le gratin des inventeurs sous les Nefs, et qui a attiré environ 8.000 personnes, également séduites par la gigantesque araignée Kumo.

D’où viennent les visiteurs ?

Les Machines peuvent compter sur les Nantais : en 2016, plus d’un visiteur sur trois venait de l’agglomération ou de Loire-Atlantique. Mais les Parisiens sont aussi de plus en plus séduits, tout comme les touristes étrangers : Anglais, Espagnols et Allemands, se partagent le trio de tête.

Ces visiteurs vont être de plus en plus nombreux dans les années à venir. Avec l’ouverture de l’Arbre aux hérons, prévue pour 2021 à la carrière Miséry, le directeur des Machines table sur une fréquentation annuelle d’un million de visiteurs.