Folle journée de Nantes: Plus de 140.000 billets vendus, un taux de fréquentation «imbattable»

FESTIVAL La 23e édition du festival s'achève ce dimanche soir à la Cité des congrès de Nantes...

Julie Urbach

— 

"Ensemble de Cors du Conservatoire de Nantes" le 3 février à la Folle journée de Nantes / AFP PHOTO / LOIC VENANCE
"Ensemble de Cors du Conservatoire de Nantes" le 3 février à la Folle journée de Nantes / AFP PHOTO / LOIC VENANCE — AFP

Encore un bon cru pour la Folle journée de Nantes. Le festival de musique classique, qui va fermer ses portes ce dimanche soir, a annoncé en fin d’après-midi que plus de 140.000 billets avaient été vendus. La 23e édition du festival (qui proposait 50 concerts de moins que l’an passé), sur le thème de la danse, a donc affiché un taux de remplissage de 94 %, soit 1,5 point de plus qu’en 2016. « Un chiffre imbattable », s’est félicité David Martineau, adjoint à la culture.

>> Folle journée de Nantes: Quand le public est prié de faire sonner son portable en plein concert !

« Nous sommes très satisfaits : nous continuons à faire tomber les murs en montrant que la musique classique n’est pas si élitiste, continue René Martin, directeur artistique du festival. La moitié des concerts proposaient des œuvres contemporaines. Ils ont fait le plein, avec des familles qui sont venues avec de jeunes enfants. Tout cela montre qu’il y a un capital de confiance important ! » Au total, avec les représentations en région, 200.000 personnes auront pris part à un concert de la Folle journée, ces derniers jours.

Le thème de l’exil

La Folle journée 2018 se déroulera du 29 janvier au 4 février autour de la thématique de l’exil. « Le thème a été choisi il y a cinq ans, il est aujourd’hui vraiment d’actualité, avance René Martin. On va livrer toute la richesse de l’exil, entre la nostalgie du musicien qui quitte ses racines et la découverte du nouveau peuple avec qui il fraternise ». Le concerto de piano de Rachmaninov, qui a quitté la Russie pour les Etats-Unis, devrait être une œuvre centrale du prochain festival.

En attendant, la Folle journée se délocalise à Bilbao le mois prochain et au Japon en avril.