Nantes: Un lieu central pour les SDF, ouvert sur la ville, avec une ferme sur le toit

SOCIAL Le projet Les 5 Ponts mêlera locaux d'insertion, appartements, bureaux ou restaurant...

Frédéric Brenon

— 

Image de synthèse du projet Les 5 ponts à Nantes.
Image de synthèse du projet Les 5 ponts à Nantes. — Cabinet Asylum - Tetrarc

C’est un projet social pour le moins ambitieux et atypique dont la première pierre sera officiellement posée ce mardi sur l’île de Nantes, à deux pas de l’usine Béghin-Say. Baptisé Les 5 ponts, l’endroit sera, à partir du second semestre 2020, un lieu d’accueil central pour les personnes sans abri, tout en étant ouvert au grand public par l’intégration de plusieurs autres activités.

L’association d’insertion Les Eaux Vives entend ainsi y installer ses nouveaux centre d’hébergement d’urgence (40 studios), accueil de jour et halte de nuit. Jusqu’à 140 personnes y seront reçues chaque jour, 70 chaque nuit.

Des logements, des bureaux, un restaurant…

Un restaurant social et un espace de vente d’Emmaüs (textile et mobilier), tous deux accessibles à l’ensemble du quartier, y seront également installés. « En regroupant ces services, on diminue l’errance de ces personnes et on facilite leurs démarches d’insertion », justifie l’asso Les Eaux vives. Les Bains-Douches municipaux et le restaurant social Pierre-Landais ne seront d’ailleurs pas trop éloignés puisqu’ils intégreront, eux aussi, ​de nouveaux locaux à l’ouest de l’île de Nantes.

Image de synthèse du projet Les 5 ponts à Nantes.
Image de synthèse du projet Les 5 ponts à Nantes. - Cabinet Asylum - Tetrarc

Les « ponts » ne s’arrêtent pas là : les deux bâtiments, reliés par le restaurant et un jardin partagé, abriteront aussi 72 logements (50 sociaux et 22 en acquisition libre), des bureaux d’entreprises de l’économie sociale et solidaire, un local associatif et, peut-être, un commerce. « Pour que le regard change, que les situations évoluent, il faut pouvoir rencontrer les autres. Le pari c’est un vivre ensemble où toute personne a sa place. On sera au cœur de la ville, bien visibles », se réjouit par avance Les Eaux vives.

De la ferme urbaine au resto

Encore plus original, le site, réalisé par l’agence d’architecture Tetrarc, accueillera une ferme urbaine sur les toits (1000 m2 sous serre) et au sol (3000 m2 cultivables). Les produits fermiers récoltés alimenteront directement le restaurant. Et des personnes en précarité pourront y travailler quelques heures, moyennant rémunération. Et ainsi faciliter leur réinsertion. La boucle est bouclée.

Plan de situation du projet Les 5 ponts à Nantes.
Plan de situation du projet Les 5 ponts à Nantes. - Samo - Tetrac

« C’est un projet dont on pourra être fier », pronostique Johanna Rolland, maire de Nantes. Estimée à 22 millions d’euros, l’opération Les 5 Ponts va bénéficier d’une aide de 5 millions d’euros de la Commission européenne.