Angers: 15 et 18 ans de prison pour avoir torturé une personne handicapée

JUSTICE La victime avait subi de multiples sévices de la part d'un couple de marginaux...

20 Minutes avec AFP

— 

La cour d'assises du Maine-et-Loire, à Angers.
La cour d'assises du Maine-et-Loire, à Angers. — CHESNOT/SIPA

Une lourde sanction pour des faits graves. Un homme et une femme ont été condamnés respectivement à 18 et 15 ans de réclusion criminelle par la cour d’assises du Maine-et-Loire, à Angers, pour séquestration et actes de torture et de barbarie sur une personne handicapée, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Quatre jours de sévices

Les faits remontent à août 2014 : pendant quatre jours, un jeune homme en situation de handicap avait subi des sévices de la part du couple considéré comme marginal: coups de poing, brûlures, violences sexuelles, morsures, enfermement, humiliations... La police avait découvert et délivré la victime, lors d’une intervention pour tapage nocturne.

La femme, âgée de 24 ans, connaissait la victime. Elle l’avait invitée à s’installer avec eux à Angers. La décision, qui a été rendue jeudi, est assortie d’un suivi socio-judiciaire de 5 ans pour l’homme, âgé de 35 ans et de 10 ans, pour la jeune femme.