Nantes: Le joli succès de la box qui veut mettre au jardinage ceux qui n'ont pas la main verte

ENVIRONNEMENT La Box à planter, imaginée par une Nantaise, propose une sélection de graines mais surtout le mode d'emploi pour les faire pousser...

Julie Urbach

— 

Des balcons cultivés avec La box à planter
Des balcons cultivés avec La box à planter — La box à planter

Vous n’avez pas touché une graine depuis que vous avez réussi à en faire germer une, dans du coton, à l’école primaire ? Vous n’avez aucune envie de passer votre samedi à Jardiland et ne savez absolument pas ce que veut dire « biner » ? Pour tous ceux qui n’ont pas la main verte mais qui ont envie d’essayer, même sur un petit bout de balcon, tout n’est pas perdu.

C’est en tout cas l’idée de La Box à planter. Depuis l’été 2015, pour 15,90 euros par saison, il est possible de recevoir directement chez soi un assortiment de cinq graines bio, accompagné d’un mode d’emploi « dans lequel le jargon du jardinage est banni ». Des aromates, des fleurs et des légumes faciles à entretenir, et qui ont en plus le mérite de s’entraider. « On va par exemple envoyer du basilic avec des tomates cerises, illustre Julie Spolmayeur, à l’origine du concept. Le premier protège l’autre des maladies. Comme quoi, ça va ensemble dans l’assiette, mais aussi dans le potager ! »

La box à planter
La box à planter - La box à planter

Plus de 10.000 box

Et l’idée de cette Nantaise de 25 ans, tout juste diplômée d’une école de commerce, cartonne. L’an dernier, plus de 7.000 commandes ont été enregistrées sur son site, soit environ 11.000 box envoyées. La demande s’accentue encore pour la boîte de printemps, qui propose de la menthe réglisse, du céleri à couper ou encore de la ciboulette. Les clients de La Box à planter sont majoritairement des femmes, entre 25 et 40 ans. Beaucoup sont parisiens ou nantais, et la plupart d’entre eux l’utilisent sur leur balcon.

« Il manquait vraiment un accompagnement et des réponses adaptées aux citadins, à ceux qui n’ont pas le temps ou qui n’y connaissent rien, analyse Julie Spolmayeur. Tout le monde peut s’en sortir, même ceux qui ne savent pas à quoi ressemble une aubergine ! » Sur Internet, plusieurs internautes partagent leurs exploits. Il serait même possible de faire pousser des graines dans son appartement, sans leur faire voir le ciel !

Salon bio Natura

La Box à planter fait partie des 183 exposants du salon bio Natura, de vendredi à lundi à la Trocardière à Rezé. Plus de 10.000 personnes sont attendues.