FC Nantes: Pour Oswaldo Vizcarrondo, la porte est grande ouverte

FOOTBALL La direction ne serait pas opposée à un départ de son défenseur central vénézuélien...

David Phelippeau

— 

Le défenseur nantais Vizcarrondo face à Caen.
Le défenseur nantais Vizcarrondo face à Caen. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Par ici la sortie ? Oswaldo Vizcarrondo n’est pas l’homme le plus heureux depuis l’arrivée de Sergio Conceição en décembre. Alors qu’il était presque intouchable sous l’ère René Girard, le défenseur central vénézuélien, bientôt âgé de 33 ans, a vu son temps de jeu se réduire considérablement. Douze titularisations sur les seize premières rencontres de L1 avec Girard, une seule (à Angers) en cinq matchs avec Conceição. Vizcarrondo était aussi aligné au coup d’envoi du 32e de finale de la Coupe de France à Blois, mais sans doute seulement parce que Koffi Djidji était suspendu…

>> A lire aussi : Qui a dit à Sergio Conceição: «Un jour, tu vas avoir des problèmes toi !»?

Samedi, contre le PSG, l’entraîneur nantais a même pris le risque d’associer Djidji à un Diego Carlos, amoindri car touché à une cheville (contre Caen mercredi). Une preuve supplémentaire qu’il n’a aucune confiance en son défenseur vénézuélien, dont la vitesse n'est pas la qualité première ? Sans doute.

>> A lire aussi : Rennes- FC Nantes: Sans surprise, les fans nantais sous très haute surveillance pour le derby

Même si le président Kita - qui apprécie beaucoup le joueur - a affirmé l’inverse lundi à 20 Minutes, la direction du FC Nantes aimerait beaucoup trouver une porte de sortie à Vizcarrondo, qui est sous contrat jusqu’en juin 2018. Un départ du défenseur central permettrait aussi au FC Nantes de faire de la place pour la venue éventuelle d’un nouveau joueur extracommunautaire (le club possède son quota avec quatre joueurs extracommunautaires : Diego Carlos, Lucas Lima, Pardo et… Vizcarrondo).

Il se sent tellement bien à Nantes

Bastia aurait songé au Vénézuélien avant de finalement se faire prêter Lindsay Rose de Lorient. Plus récemment, le FCN aurait même soumis à Vizcarrondo, arrivé à la Jonelière en 2013 (sous Der Zakarian), une compensation financière en échange d’un départ, mais cette dernière aurait été jugée insuffisante par le joueur.

En outre, « El Patron » n’est pas du tout favorable à un départ. Il a d’ailleurs toujours affirmé qu’il se sentait bien sur un plan personnel à Nantes. En septembre, il expliquait qu’il espérait rester ici après sa carrière de joueur.

>> A lire aussi : Fallait bien que la belle série en L1 s'arrête un jour pour les Canaris de Conceição...