Grand froid: Une cinquantaine de sans abri accueillis dans un gymnase à Nantes

SOCIAL Le gymnase Emile-Morice est ouvert exceptionnellement pour les personnes sans logement depuis mardi soir...

F.B. et J.U.

— 

Le gymnase Emile-Morice à Nantes met à disposition 75 lits.
Le gymnase Emile-Morice à Nantes met à disposition 75 lits. — F.Brenon/20Minutes

C’est la mesure la plus visible du Plan grand froid activé par la préfecture de Loire-Atlantique. Un gymnase de la ville de Nantes a été réquisitionné mardi soir pour accueillir des personnes sans abri. L’équipement public, situé quai Hoche sur l’île de Nantes, est accessible pour la nuit de 18h30 à 10h. Il restera ouvert au moins jusqu'à dimanche, voire plus longtemps en fonction des conditions météo.

75 lits de camp

Géré par les bénévoles de la Protection civile 44, le lieu dispose de 75 lits de camp et propose dîner et petit-déjeuner aux personnes orientées par le 115.

« Nous accueillons plus d’une quarantaine de personnes, c’est beaucoup pour un premier soir, indique Jean-Pierre Giraudet, président de la Protection civile de Loire-Atlantique. Le Samu social a beaucoup tourné, c’est mieux organisé. Avec le bouche-à-oreille, demain, le gymnase sera sûrement plein ».

La mairie de Nantes explique avoir « aménagé des espaces séparés pour préserver la dignité des familles, des femmes et des hommes seuls ». Le gymnase dispose également de toilettes et de douches.

Le gymnase Emile-Morice a été ouvert exceptionnellement pendant la période de grand froid.
Le gymnase Emile-Morice a été ouvert exceptionnellement pendant la période de grand froid. - F.Brenon/20Minutes

« C’est très dur dehors »

« C’est bien ici. Le reste du temps je me débrouille tout seul, comme je peux. C’est très dur dehors en ce moment », commente Jamiu, 22 ans, originaire du Nigéria, présent à Nantes depuis six mois.

« C’est le 115 qui nous a dit de venir ici. On aimerait bien rester mais il faut rappeler chaque jour. Nous ne savons pas si nous pourrons revenir demain », explique un homme d’origine albanaise, installé à Nantes depuis trois mois avec sa compagne.

Maraudes dans la ville

Ce mardi soir, les équipes du Samu Social vont continuer de sillonner la ville. Jusqu’à 22h, l’une d’entre elles interviendra à propos des signalements émis par les habitants auprès du 115. Une autre maraude est organisée jusqu’à 2h du matin pour orienter les personnes rencontrées vers le gymnase Emile-Morice ou le foyer Gustave-Roch (18 places), qui a ouvert ses portes depuis lundi soir. Elle passera notamment par la gare et le CHU.

Des températures avoisinant -3°C au lever du jour sont attendues jusqu'au week-end à Nantes. La journée la plus froide devrait être celle de vendredi. La sensation de froid est accentuée par un vent de nord-est.

Le gymnase Emile-Morice à Nantes avait déjà été réquisitionné dans des conditions similaires en 2012.