Plan grand froid: A Nantes, 93 nouvelles places d'hébergement d'urgence

SOCIAL En vue de la baisse des températures, un gymnase va être mobilisé pour accueillir les personnes les plus démunies...

J.U.
— 
Le gymnase Emile-Morice à Nantes ouvrira mardi soir ses portes aux sans-abri.
Le gymnase Emile-Morice à Nantes ouvrira mardi soir ses portes aux sans-abri. — F. Elsner / 20 Minutes

Des températures négatives annoncées, autour de -10°C ressenti la nuit. Si la Cité des ducs est pour le moment épargnée du froid, le thermomètre va fortement baisser ces prochains jours, comme partout en France. En prévision de cette vague de froid, la préfecture vient d’annoncer ce lundi soir l’ouverture du gymnase Emile-Morice, sur l'île de Nantes, proposant 75 places d’hébergement d’urgence destinées aux plus démunis.

Il sera accessible dès mardi, « dans la soirée ». « Le Samu social renforce sa présence à Nantes et la protection civile effectue des maraudes à Saint-Nazaire » pour orienter les personnes concernées, indique la préfecture. Par ailleurs, dès ce lundi soir, le foyer Gustave-Roch compte 18 places supplémentaires, annonce la ville.

>> A lire aussi : A Nantes, 30 «morts de la rue» en 2016

Composer le 115

La préfecture rappelle que le dispositif compte déjà 3.300 places en centres d’hébergement en Loire-Atlantique, et que 165 autres ont été créées en 2016. Depuis début novembre, 280 lits ont été ajoutés « afin de répondre aux besoins des personnes à la rue ».

Ce lundi matin, le ministre de l’Intérieur a appelé les citoyens, « dès qu’ils verront dans les prochains jours des personnes en situation de détresse » à composer le 115, numéro d’urgence destiné aux sans-abri. Celui-ci, régulièrement saturé, « va être dimensionné pour recevoir ces appels », s’est engagé le ministre.