Notre-Dame-des-Landes: «Je me tiens prêt» à l'intervention, affirme le ministre de l'Intérieur

AÉROPORT En visite à Nantes, Bruno Le Roux a évoqué le projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes…

F.B.

— 

le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux au parc des expos de la Beaujoire à Nantes.
le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux au parc des expos de la Beaujoire à Nantes. — L.Venance/AFP

En visite à Nantes ce dimanche pour y rencontrer les forces de sécurité mobilisées sur le mondial de handball puis assister au match France-Norvège, le nouveau ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux, n’a pu éviter les questions de la presse concernant Notre-Dame-des-Landes.

« Il y a eu de très nombreuses procédures engagées sur ce dossier, répond-il. Elles ont toutes été gagnées par les autorités locales porteuses du projet. Mais nous sommes dans l’attente des derniers éléments. Le jour où il y aura une intervention sur place, c’est que toutes les informations favorables auront été réunies. »

Le ministre socialiste fait référence au contentieux existant avec la Commission européenne, lequel empêcherait l’Etat français d’entamer les travaux de construction de l’aéroport et l’évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes.

« Ce contentieux européen va se solder »

Une intervention est-elle encore possible dans ce mandat ? « Je m’y tiens prêt, affirme Bruno Le Roux. Ce contentieux européen va se solder. Je m’y prépare. »

>> A lire aussi : Notre-Dame-des-Landes: «Honte», «scandale», «lâcheté»... Les pro-aéroport furieux contre le gouvernement

L’ancien Premier ministre Manuel Valls avait répété à plusieurs reprises que les travaux de l’aéroport seraient lancés avant la fin de l’automne 2 016. S’ils ont lieu un jour, ce ne sera probablement pas avant l’élection présidentielle.