A Vallet, le lycée se ferme mal

- ©2007 20 minutes

— 

Près de 400 personnes, des collégiens et lycéens pour moitié, se sont rassemblées hier en fin d'après-midi devant le lycée de Vallet. Seul lycée public du vignoble nantais, l'établissement compte 183 élèves d'après l'Unsa-Education, un chiffre « trop faible pour assurer une scolarité de qualité sur la durée », estiment le rectorat et le conseil régional, qui envisagent sa fermeture. « Lorsqu'on veut supprimer un lycée, on dit que les parents d'élèves ne l'aiment pas », fustige la FCPE.