Nantes: Un chef d'établissement scolaire suspendu de ses fonctions pour une liaison

FAITS DIVERS Le directeur d’un collège catholique a été suspendu de ses fonctions après avoir été mis en cause pour une relation avec un adolescent de 15 ans…

G.D.
— 
Le collège privé Saint Blaise, à Vertou.
Le collège privé Saint Blaise, à Vertou. — Google Maps

Suspendu « à titre conservatoire, dans l’attente d’informations complémentaires ». Le directeur d’un établissement scolaire catholique n’a pas repris le chemin de son collège, à Vertou, en banlieue nantaise, en Loire-Atlantique, raconte Presse Océan.

Ado de 15 ans qu'il croyait majeur

Présenté à un juge d’instruction, il s’est vu reprocher une liaison avec un adolescent de 15 ans extérieur à son établissement. Le mis en cause affirme qu’il le croyait majeur. Une information judiciaire a été ouverte, mais le directeur n’a pas été mis en examen. « A ce stade, aucun élément de culpabilité n’est avéré », souligne Pierre Sennès, procureur de la république de Nantes, au quotidien régional.

Les parents des 1.200 élèves du collège privé Saint-Blaise avaient été prévenus, cette semaine, par un courrier de l’Enseignement catholique que le directeur ne reprendrait pas ses fonctions en début d’année, « ayant été mis en cause pour des faits extérieurs » au collège.