Nantes: Condamnés pour avoir saccagé la permanence du député François de Rugy

JUSTICE Quatre hommes ont été condamnés mercredi soir...

avec AFP

— 

Le local de la permanence de François de Rugy.
Le local de la permanence de François de Rugy. — Twitter François de Rugy

Quatre jeunes hommes ont été condamnés mercredi soir à des peines allant de deux mois de prison avec sursis à trois mois ferme pour avoir dégradé à Nantes la permanence du député écologiste François de Rugy.

Le tribunal correctionnel a prononcé des peines de deux et trois mois de prison avec sursis à l'égard de deux prévenus, et trois mois de prison ferme contre un troisième, jugé en état de récidive pour dégradations volontaires, a indiqué Stéphane Vallée, l'avocat des trois hommes âgés de 23 à 29 ans. Un quatrième prévenu, un Canadien de 20 ans, a été également condamné à du sursis, en son absence.

Ils nient les faits

Ils avaient tous les quatre été interpellés à proximité de la permanence du député de Loire-Atlantique et candidat écologiste à la primaire organisée par le PS, peu après les dégradations, dans la nuit du 22 février 2016. Mais ils contestent être les auteurs des faits.

La vitrine du local, déjà vandalisée quelques mois auparavant, avait été partiellement détruite. L'avocat des prévenus avait plaidé la relaxe.