Vendée: Un suspect interpellé après des vols en série de lingerie féminine

FAITS DIVERS Un individu se serait récemment introduit dans plusieurs foyers vendéens, à la recherche de lingerie féminine...

J.U.

— 

Illustration soutien-gorge.
Illustration soutien-gorge. — Atherton Lee/SUPERSTOCK/SIPA

L'enquête avance dans l'affaire du serial voleur de sous-vêtements, en Vendée. Ce mardi, un suspect a été interpellé dans la commune de Mareuil-sur-Lay, rapporte Ouest-France. L'homme de 48 ans a été placé en garde à vue. Il serait connu de la justice pour des faits similaires.

Cette étrange affaire avait fait grand bruit, début janvier, après qu' une page Facebook avait été ouverte pour dénoncer les faits. Une habitante de Nesmy, près de la Roche-sur-Yon (Vendée), y racontait avoir été victime ces derniers mois de curieux cambriolages. Selon elle, alors qu’elle était absente de son domicile, un individu s’est introduit à deux reprises chez elle… pour s’en prendre à sa lingerie, et à rien d’autre ! Son cas ne serait pas isolé.

>> A lire aussi : Le facteur dérobait de la lingerie

« Lorsque certaines familles de la commune s’absentent, quelqu’un entre dans les maisons vides de leurs occupants pour aller fouiller dans les sous-vêtements féminins, il en souille certains, il en vole d’autres, fait des guirlandes avec des soutiens-gorge… », rapporte la jeune femme sur la page Facebook intitulée « Mes sous-vêtements s’appellent reviennent ».

Cinq plaintes

Plusieurs internautes, habitants de la commune ou d’autres aux alentours, avaient fait état du « même mode opératoire ». « Baie forcée et étalage de sous-vêtements de ma femme sur notre lit et sur le sol », rapporte par exemple l’un d’entre eux. Certains témoignages évoquent aussi des appels téléphoniques malveillants. Cinq plaintes avaient été déposées et les patrouilles de gendarmerie renforcées, jusqu'à cette interpellation.