Terra Eco va renaître avec une autre formule

MÉDIAS Le magazine dédié à l’environnement avait déposé le bilan au printemps dernier…

F.B. avec AFP

— 

Terra Eco, magazine sociétal et environnemental, basé à Nantes et de diffusion nationale
Terra Eco, magazine sociétal et environnemental, basé à Nantes et de diffusion nationale — F. Brenon / 20 MInutes

Il avait fermé en mars dernier, après 11 ans d’existence, en raison de difficultés financières. Terra Eco, magazine national spécialisé dans les questions d’environnement et de développement durable, va être relancé dans les semaines qui viennent sous le nom de Terra.

« Il nous a fallu quelques mois pour nous remettre en ordre de bataille. Nous sommes désormais prêts à relancer le journal. Votre soutien et votre fidélité nous y portent. Les événements qui traversent le monde aujourd’hui nous y obligent », indique l’équipe dans ce communiqué aux lecteurs publié sur son site internet.

« Dans les semaines qui viennent, nous allons lancer une campagne de pré-abonnement de la nouvelle formule de Terra Eco qui devient Terra », poursuit ce texte.

L’équipe précisera en janvier son nouveau projet, qui sera « bien distinct du précédent ».

30.000 exemplaires mensuels avant sa fermeture

Conçu à Nantes, le titre, placé en redressement judiciaire en juillet 2015, avait cessé de paraître fin mars faute de repreneurs. Mais en juin, une association réunissant fondateurs, une partie des salariés et des donateurs, avait racheté les actifs du journal (marque, archives…).

« À l’issue d’une bataille éclair menée notamment avec nos amis de Mediapart et de Greenpeace, l’Association des Amis de Terra Eco a obtenu le feu vert du tribunal de commerce de Nantes pour reprendre le média », rappelle l’équipe dans son communiqué.

Le mensuel indépendant se vendait à près de 30.000 exemplaires chaque mois, dont la moitié par abonnement, selon ses fondateurs.