Accident en Vendée : Des personnes percutées alors qu'elles « traversaient à pied l'autre voie »

LIVE Le carambolage, survenu sur la 2x2 voies entre La Roche-sur-Yon et Les Sables-d'Olonne, a fait cinq morts et plusieurs blessés graves ce mardi matin...

F.B. et D.P.

— 

Le carambolage s'est produit sur la 2x2 voies La Roche-sur-Yon-Les Sables d'Olonne.
Le carambolage s'est produit sur la 2x2 voies La Roche-sur-Yon-Les Sables d'Olonne. — Jean-François Monier/AFP
  • Un carambolage monstre a fait au moins cinq morts et 20 blessés
  • L’accident est survenu vers 9h50 sur la voie rapide entre Les Sables-d’Olonne et La Roche-sur-Yon, à hauteur de Sainte-Flaive-des-Loups
  • Le brouillard à l’origine de l’accident

C'est la fin de notre live! Merci de l'avoir suivi.

19h15: Bruno Le Roux annonce une « très grande fermeté sur les routes » pendant les fêtes

Le ministre adresse un « message de fermeté à tous ceux qui auront à sortir en cette fin d’année». «J’annonce qu’il va y avoir un renforcement des contrôles et qu’il n’y aura aucune mansuétude. On va faire preuve d’une très grande fermeté sur toutes les routes de France, il faut adapter son comportement aux conditions climatiques et respecter les vitesses. Il n’y aura aucune mansuétude avec l’alcool aussi. »

19h10: La nappe de brouillard, « facteur principal », confirme le ministre de l'Intérieur

«  Les circonstances restent à préciser, mais à l’évidence le facteur principal est la nappe de brouillard qui s’est abattue. Je transmets bien sûr toutes mes condoléances aux familles touchées», déclare le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, à la Roche-sur-Yon. Il  a également souligné «le travail dans un délai bref de toutes les forces de sécurité».

19h05: Certaines personnes auraient été tuées en traversant à pied l'autre voie

«Les premiers éléments de l'enquête semblent démontrer que des personnes sont décédées alors qu'elles cherchaient à traverser à pied l'autre voie, de l'autre côté», avance Hervé Nollic, le procureur de la République.

19h: Quatre personnes âgées et une jeune femme ont trouvé la mort

Les cinq victimes sont un couple d'octogénaires, un couple de sexagénaires et une jeune femme de 20 ans, rapporte le procureur de la République.

 

16h50 : Suite à l’accident sur la RD 160, la circulation est très perturbée dans le secteur de Sainte Flaive-des-Loups

La Préfecture indique que des déviations ont été mises en place. Dans le sens La Roche-sur-Yon - Les Sables-d’Olonne, la circulation est déviée par la RD 760 en direction de la Mothe-Achar, et par l’échangeur de la Mothe-Achard dans le sens inverse.

Elle incite les automobilistes à la plus grande prudence dans le secteur.

16h45 : L’enquête a été confiée au parquet de la Roche-sur-Yon

Le parquet a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’accident. « Les investigations techniques ont commencé. Il est encore trop tôt pour dire si le [double] accident a commencé sur la voie de droite ou sur la voie de gauche », a indiqué le procureur Hervé Lollic, cité par l’AFP. Des dépistages d’alcoolémie et de consommation de stupéfiants ont été réalisés « sur les personnes dont l’état de santé le permettait ». « Aucun conducteur n’avait bu ni consommé de stupéfiants », a-t-il révélé.

Des médecins légistes sont aussi attendus sur les lieux. « Notre but maintenant, c’est savoir le plus précisément possible ce qu’il s’est passé », a précisé le procureur.

16h05 : Selon des témoins, « les gens roulaient trop vite »

Malgré l’impressionnant brouillard ce matin, certains automobilistes estiment que « les gens roulaient trop vite, c’est tout. A mon avis, quand on a du brouillard comme ça, on ne roule pas à 110 [la limite sur cette portion par temps clair]. Moi, je me suis arrêté parce que je roulais à moins de 90. Et les autres ont continué derrière parce qu’ils roulaient trop vite à mon avis, mais je n’étais pas à leur place. Ma voiture freine bien, celui derrière freinait un peu moins bien ou allait trop vite. Mais on ne voyait rien », raconte un homme interrogé par Ouest France.

16h00 : Nouvelles réactions, cette fois de la ministre de la Santé Marisol Touraine, et du ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux

Dans un communiqué publié par le ministère de l’Intérieur, ils « adressent leurs condoléances aux familles des victimes et apportent leur soutien aux équipes de secours et d’aide médicale ».

 

15h30: Le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux devrait arriver vers 18h sur les lieux de l'accident

Selon les informations de notre envoyé spécial sur les lieux, David Phelippeau, le ministre devrait se rendre au centre opérationnel départemental à la préfecture pour y rencontrer les services de sécurité et de secours, puis tenir une conférence de presse.

15h09: Le président du Conseil départemental de Vendée apporte aussi son soutien aux victimes

Yves Auvinet (DVD) est depuis ce matin sur les lieux de l'accident.

 

15h03 : Nouveau bilan établi par le colonel des pompiers François Gros

Cinq personnes sont décédées, une est gravement blessée, 19 sont légèrement blessées et une quarantaine de personnes choquées. Trois poids lourds, un véhicule utilitaire avec remorque et une trentaine de voitures étaient impliqués dans le carambolage. Il y a eu deux accidents, indique encore le colonel Gros, un de chaque côté de la 2X2 voies qui relie les Sables d’Olonne à La Roche-sur-Yon.

Sainte Flaive-les-Loups (Vendée)
Sainte Flaive-les-Loups (Vendée) - Carte AFP

 

14h58: Le point sur la situation en vidéo

 

14h50: «La Vendée en deuil», tweete le président du Conseil régional Bruno Retailleau (LR)

Autre réaction, celle de la vice-présidente du Conseil régional des Pays de Loire, Lydie Bernard (UDI).

Le maire d'Angers Christophe Bechu (LR) a aussi fait part de son émotion.

 

14h40: Un très important dispositif de secours a été activé

La préfecture indique que depuis ce matin, 100 gendarmes et 116 sapeurs-pompiers s'activent pour secourir les victimes de l'accident. Deux hélicoptères ont été mobilisés. Une cellule d'urgence médico-psychologique a été mise en place au sein du poste médical avancé.

 

 

14h10 : « On ne connaît pas encore l’identité des victimes » décédées

C’est ce que vient d’expliquer le maire de Sainte-Flaive-des-Loups, Patrice Pageaud. « Certaines victimes m’ont dit que le brouillard ressemblait à un mur. Ça ne pouvait être que dramatique sur cette route où les véhicules roulent à 110 km/h », estime le maire.

 

14h: « Des véhicules ont percuté des gens qui sortaient » témoigne Thierry

Thierry a été l'un des premiers automobilistes impliqués dans l'accident. «Le brouillard était extrêmement épais. Je suis allé aider une dame coincée sous une voiture. A côté d'elle il y avait une personne décédée. Les véhicules se sont encastrés sans pouvoir freiner pour certains. Des gens qui sortaient de leur voiture ont été percutés. C'était un vrai cauchemar.»

13h50: Sur cette image, diffusée par une journaliste de TF1, on perçoit mieux l'étendue des dégâts

 

13h45: Une soixantaine de personnes seraient impliquées dans le carambolage

Parmi elles, cinq morts, huit blessés graves et quelques blessés légers

13h40 : « C’était l’horreur, les gens hurlaient », raconte une victime

Florence, habitante d’Olonne-sur-mer, témoigne. « On se dirigeait vers la Roche-sur-Yon avec mon fils de 6 ans et mon mari qui conduisait. Tout à coup, on est tombé sur une terrible nappe de brouillard. On a pilé mais c’était trop tard. Les voitures se sont rentré dedans les unes après les autres. C’était l’horreur. Les gens hurlaient. On est sorti se mettre à l’abri et on entendait encore les chocs des véhicules qui arrivaient. »

13h30: Le ministre de l'Intérieur, Bruno Le Roux, attendu

Le ministre, qui a succédé à Bernard Cazeneuve, doit venir sur place vers 17h

13h15: « J'ai évité de peu la catastrophe » raconte Freddy

Ce Vendéen circulait sur la 2x2 voies juste avant le carambolage. «Je roulais en direction de la Roche-sur-Yon. J'ai été arrêté à 200 m environ de l'accident. Avec le recul, je me dis que je suis passé tout près de la catastrophe. Ça fait peur.»

13h10: Les enquêteurs tentent de comprendre ce qui s'est passé

Plus de 60 gendarmes, dont certains spécialisés dans l'identification criminelle, analysent les lieux. Un hélicoptère réalise également des prises de vue aériennes.

 

13h: «Tous les corps n'ont pas encore été transférés», précisent les services de secours

 

12h51: Le brouillard « épais » en cause, confirme le Procureur de la République

«Lorsque les pompiers sont arrivés sur place ils ne voyaient pas à plus de 5 mètres», indique Hervé Lollic. «On peut supposer qu'il y a eu un premier choc et ça s'est enchaîné ensuite», précise le Procureur.

12h50: Cinq morts, une personne en état d'urgence absolue et sept blessés graves

Selon le dernier bilan de la préfecture de Vendée et du Procureur de la République

 

12h40: Un numéro téléphone d'information pour les proches de victime a été ouvert

 

12h35: Le carambolage s'est produit des deux côtés de la voie

L'hypothèse du suraccident, phénomène bien connu des services de secours, est envisagée

12h32: Le plan NOVI (nombreuses victimes) a été déclenché par le ministère Intérieur

Le plan NOVI est un plan d'urgence prévu pour «secourir un nombre important de victimes dans un même lieu».

Il fait partie des plans d'urgence élaborés dans le cadre du dispositif ORSEC (organisation de la réponse de sécurité civile).

 

12h30: Plusieurs kilomètres de bouchons constatés sur la 2x2 voies reliant La Roche-sur-Yon aux Sables d'Olonne

La circulation est également très perturbée dans les communes voisines

12h20: Deux salles ont été réquisitionnées pour accueillir les victimes à Sainte-Flaive-des-loups

Les victimes sont conduites dans une salle communale par les services de secours. Des autocars ont également été réquisitionnés pour l'occasion. Une chapelle ardente a été ouverte dans une seconde salle.

12h15: Plus d'une vingtaine d'ambulances ont été dépêchées sur place

Un poste médical avancé a également été installé

12h10: La collision aurait été favorisée par un manque de visibilité due au brouillard

Une épaisse brume est d'ailleurs encore présente sur place

12h02: Au moins cinq personnes seraient décédées

Au moins six personnes seraient également en «état d'urgence absolue», c'est-à-dire gravement blessées. Il y aurait aussi de nombreux blessés légers

 

12h: Le carambolage a impliqué une quarantaine de véhicules, dont des poids-lourds, rapportent les pompiers et la préfecture

Il s'est produit vers 9h50, indiquent les autorités