Nantes: Un concours international pour transformer la Petite-Hollande et les bords de Loire

URBANISME Nantes métropole lance une grande consultation pour améliorer un vaste secteur s’étirant du canal Saint-Félix au bas-Chantenay…

Frédéric Brenon

— 

L'esplanade Gloriette-Petite-Hollande et ses abords doivent être requalifié.
L'esplanade Gloriette-Petite-Hollande et ses abords doivent être requalifié. — F.Brenon/20Minutes

Johanna Rolland, maire de Nantes, la considère comme une « décision majeure du mandat ». Réunis en conseil ce vendredi, les élus de Nantes métropole vont lancer une consultation internationale dans le but de transformer l’esplanade Gloriette-Petite-Hollande et ses environs. Objectif : « mettre en compétition les meilleurs urbanistes et paysagers français et étrangers » et désigner un lauréat fin 2017.

Finies les dizaines de voitures en surface

Le premier enjeu du projet consiste à requalifier la place de la Petite-Hollande en renforçant le lien avec le fleuve. « C’est un site extraordinaire qui n’est qu’un vaste parking de surface. C’est une anomalie au regard de l’évolution du centre-ville », justifie Alain Robert, adjoint au maire chargé de l’urbanisme.

L'esplanade Gloriette-Petite Hollande est saturée de voitures
L'esplanade Gloriette-Petite Hollande est saturée de voitures - F.Brenon/20Minutes

La métropole est ouverte aux propositions, y compris à d’éventuelles constructions, mais exige que le marché du samedi puisse être maintenu, qu’une alternative au stationnement de surface soit trouvée (parking souterrain par exemple) et que l’esplanade soit moins minérale.

Le quai de la Fosse inclus au projet

Plus largement, la consultation vise aussi à faire émerger des idées concernant la réhabilitation des bords de Loire, du bas-Chantenay au canal Saint-Félix, en passant par le quai André-Morice et le quai de la Fosse. Au total, un linéaire de 4 km à valoriser au profit des promeneurs.

« On a des quais non aménagés quasiment inaccessibles, d’autres qui servent de refuge aux voitures. Ce n’est pas satisfaisant. On veut dégager une vision d’ensemble cohérente, comme on a pu le faire sur l’île de Nantes », explique Alain Robert.

Le quai de la Fosse sera lui aussi requalifié.
Le quai de la Fosse sera lui aussi requalifié. - S.Salom-Gomis/Sipa

Les travaux devraient se dérouler sur une échelle d’au moins dix ans. L’aménagement de Gloriette devrait être réalisé à partir de 2020.

>> A lire aussi : Les travaux de transformation des berges nord de l'Île de Nantes sont bien lancés

L'avenir du site Hôtel-Dieu

La métropole entend profiter de la consultation pour réfléchir au devenir du site de l'Hôtel-Dieu. Les bâtiments devraient en effet rester vides à l'issue du transfert du CHU vers l'île de Nantes entre 2023 et 2026.

Mots-clés :