Nantes: Elle cachait du cannabis dans son soutien-gorge pour l'offrir à son conjoint détenu

FAITS DIVERS La jeune femme a été surprise en flagrant délit au parloir de la maison d'arrêt...

F.B.
— 
Illustration d'un parloir de la nouvelle maison d'arrêt de Nantes.
Illustration d'un parloir de la nouvelle maison d'arrêt de Nantes. — Fabrice ELSNER/20 MINUTES

Une femme de 33 ans a été interpellée dimanche matin alors qu’elle se trouvait au parloir de la maison d’arrêt de Nantes pour rendre visite à son conjoint détenu. Cette mère de famille a été surprise par les surveillants en flagrant délit d’introduction de produit stupéfiant dans un centre pénitentiaire, indique la police.

Elle tentait de transmettre à son compagnon 55 grammes de résine de cannabis, soit 3 barrettes de résine. La marchandise était cachée dans son soutien-gorge.

>> A lire aussi : Nantes: Téléphones, arme, clés USB, cannabis... Fouille prolifique à la maison d'arrêt

Placée en garde à vue, elle déclarait avoir agi par amour et pour permettre à son ami de se faire de l’argent, rapporte la police. Elle reconnaissait avoir déjà remis de la résine le 4 décembre dernier. Son droit de visite a été suspendu. Elle risque également une poursuite judiciaire.