Nantes va alimenter La Baule en eau potable grâce à une immense canalisation de 70km

TRAVAUX Le nord-ouest de la Loire-Atlantique pourrait connaître, d'ici 2020-2025, des tensions pour couvrir les besoins de la population...

Julie Urbach

— 

Une canalisation va relier Nantes à La Baule
Une canalisation va relier Nantes à La Baule — Google maps

C’est un très long tuyau de 70km qui reliera bientôt Nantes à La Baule. Alors que les communes du nord-ouest de la Loire Atlantique pourraient connaître, d’ici une dizaine d’années, des « tensions pour couvrir les besoins en eau potable » (en raison de l’évolution démographique notamment), de gros travaux de canalisation viennent de commencer.

La Carene et Cap Atlantique, qui redoutent que leurs territoires ne subissent des manques notamment en période estivale, portent cet important chantier (61 millions d’euros) avec Nantes métropole. Les opérations doivent s’achever fin 2017.

Quarante entreprises mobilisées

La mise en place des 13 premiers kilomètres de canalisation, entre le réservoir d’eau de la Contrie à Nantes et Vigneux-de-Bretagne, vient de débuter. Le tuyau de 70 cm de diamètre passera sous la chaussée de la rue du Corps-de-garde puis du boulevard Charles-Gautier jusqu’à Saint-Herblain (ce qui entraînera un impact sur la circulation et le stationnement aux abords de la ZAC Ar Mor). Le tracé passe par Saint-Etienne-de-Montluc. Une station de pompage sera également installée sur le site de la Contrie, de janvier à octobre. Une quarantaine d’entreprises participeront aux opérations.

>> A lire aussi : Nantes: L'usine d'eau potable se modernise

Les 56 kilomètres restants, réalisés par la Carene, seront installés dès le mois de mars. La ville de la Baule devrait être reliée à Nantes en novembre. « Des déviations adaptées sont mises en œuvre afin de permettre la réalisation des travaux tout en limitant l’impact sur la circulation », prévient déjà Nantes métropole.