Nantes: Automates, numérique, horaires, dimanche... La bibliothèque du futur se prépare

LECTURE Le conseil municipal de Nantes se penchera vendredi sur la modernisation des services des médiathèques et bibliothèques nantaises...

Frédéric Brenon

— 

Nantes, le 1er octobre 2014, illustration médiathèque Jacques-Demy
Nantes, le 1er octobre 2014, illustration médiathèque Jacques-Demy — Frederic Brenon / 20 Minutes

A quoi ressembleront demain les quatre médiathèques et les quatre bibliothèques nantaises ? C’est la question à laquelle tentera de répondre le conseil municipal de Nantes ce vendredi. Après quatre mois d’échanges avec les habitants pour connaître leurs attentes, un « projet d’établissement » sera soumis au vote. Objectif : fixer les grandes évolutions à mener jusqu’en 2020 afin de dessiner une « bibliothèque du futur » qui colle mieux à son époque. Si la plupart des décisions concrètes seront prises au fil des mois, plusieurs tendances nouvelles émergent déjà.

Des automates et du numérique

Il est ainsi prévu d’installer une puce sur chaque document et d’automatiser les prêts et retours afin de « dégager du temps aux agents pour renforcer l’accueil et la médiation ». Autre nouveauté envisagée : la possibilité de réserver un ouvrage d’un autre établissement et de se le faire transférer à la bibliothèque la plus proche de chez soi.

Il est aussi question de renforcer nettement l’offre numérique sur place ou en ligne, de proposer de nouvelles animations (événements nocturnes, musique le midi, lectures pour tout-petits…), de valoriser les coups de cœur des lecteurs, ou encore d’associer les usagers pour l’actualisation des collections.

Des ouvertures le matin, le soir ou le dimanche ?

Mais le principal chantier qui s’annonce est celui des horaires et jours d’ouverture. Une « forte demande » a en effet été exprimée pour des ouvertures élargies le matin, entre midi et 14h, le soir au moins une fois par semaine et, même, le dimanche.

« La question est posée, explique Aymeric Seassau, adjoint au maire. Nos piscines, nos parcs, nos musées sont déjà ouverts le dimanche. Nous allons maintenant étudier sérieusement la chose et ouvrir le débat avec nos agents. L’idée n’est pas forcément d’appliquer le même dispositif à l’ensemble des sites. La demande n’est d’ailleurs pas la même quand on habite en centre-ville, où les activités sont nombreuses, ou quand on est dans un quartier plus éloigné. » Une décision sera prise courant 2017.

Les prêts adultes resteront payants

Par ailleurs, la gratuité des prêts, choix adopté par plusieurs médiathèques de la métropole, ne ferait « pas partie des demandes exprimées » et n’est « pas d’actualité ». Les prêts sont actuellement gratuits pour les Nantais de moins de 18 ans et les bénéficiaires du RSA.

>> A lire aussi : Nantes: Où sont les bibliothèques les moins chères (et les plus chères) de l'agglomération

L’avenir du site de la médiathèque principale Jacques-Demy, dont les locaux sont anciens et étriqués, est aussi clairement posé. « Nous y pensons, mais rien ne se fera dans ce mandat », indique Aymeric Seassau.