Nantes: Les motards toujours remontés contre les nouvelles règles de stationnement

TRANSPORTS La mairie oblige les deux-roues motorisés à se garer uniquement sur les emplacement prévus à cet effet..

F.B.

— 

Des emplacements de stationnement réservés aux motos, près de la cathédrale de Nantes.
Des emplacements de stationnement réservés aux motos, près de la cathédrale de Nantes. — F.brenon/20Minutes

Le bras de fer entre la fédération départementale des motards en colère (FFMC 44) et la mairie de Nantes continue. Objet du conflit : la décision de la mairie de Nantes de verbaliser les deux-roues motorisés garés hors des emplacements dédiés.

Quelque 700 places réservées ont en effet été créées par la ville, dont 250 nouvelles. La FFMC 44 juge abusives la plupart des verbalisations au motif que les motos sanctionnées ne gênent pas les piétons et autres usagers des trottoirs. Une rencontre a eu lieu en mairie mais elle n’a pas permis d’apaiser la grogne des motards.

Des nouvelles actions «fortes et audacieuses»

« Pour la ville de Nantes, un stationnement gênant est un stationnement effectué hors des places deux-roues motorisées peu importe qu’il y ait gêne ou pas les piétons, déplore la FFMC 44. Comment un motard peut-il conduire en toute sécurité tout en cherchant une place dédiée alors que celles-ci ne sont pas signalées ? Utiliser son smartphone en conduisant pour consulter le site de la ville de Nantes, ainsi qu’il nous l’a été indiqué lors de cette réunion ? Une fois la place dédiée trouvée, encore faut-il qu’elle soit accessible, bien conçue ou tout simplement libre ! »

>> A lire aussi : Nantes métropole veut regrouper (et muscler) tous ses services vélos

La FFMC 44 indique d’ores et déjà qu’il y aura de nouvelles actions de protestation, à l’image de celle organisée le 19 novembre. « Parions que les prochaines mobilisations seront encore plus forte et plus audacieuses… » préviennent les motards en colère.