Les lycées prennent le relais

F. B. - ©2007 20 minutes

— 

Le mouvement d'opposition à la loi Pécresse prend de l'ampleur dans les lycées de l'agglomération. Hier, quatrième jour de grogne lycéenne, pas moins de treize établissements généraux et trois établissements professionnels ont été bloqués par des groupes d'élèves. La plupart de ces blocus, levés partiellement dans l'après-midi en raison de l'absence de cours, devraient être reconduits ce matin.

Sur le campus nantais, en revanche, le mouvement s'essouffle. Après les étudiants de Staps lundi, plus de 1 300 étudiants en droit réunis hier matin en AG ont voté d'une courte majorité la reprise. Ceux de langues ont fait de même dans l'après-midi, mais attendront lundi prochain pour retourner en cours. Première à entrer dans le mouvement, la fac de lettres a, elle, imité la fac de sciences en reconduisant le blocus.