FC Nantes: Pour le choix de l'entraîneur, ça navigue clairement à vue

FOOTBALL C’est Philippe Mao, coach intérimaire, qui assuré la séance ce mardi matin…

David Phelippeau
— 
Le coach Sergio Conceiçao.
Le coach Sergio Conceiçao. — MIGUEL RIOPA / AFP

Si vous avez des idées, n’hésitez pas à contacter le FC Nantes. On caricature, mais le président Kita semble vraiment naviguer à vue dans sa quête d’entraîneur. Presque huit jours après avoir viré René Girard, l’homme d’affaires franco-polonais multiplie les rencontres et les coups de fils, compile les idées suggérées par son entourage (proche ou lointain) et reçoit des dizaines de CV, mais il n’a toujours pas trouvé son futur technicien.

>> A lire aussi : Entre le FC Nantes et René Girard, c'est fini, un coach étranger priorité de Kita

Sa première idée est bien connue des Nantais. Bruno Baronchelli a été contacté par Kita, dès mercredi soir, à l’issue de la défaite (0-6) contre Lyon. L’ancien adjoint de Michel Der Zakarian est partant pour ce défi de taille (Nantes est 19e de Ligue 1), mais il viendra seulement s’il est accompagné de Johan Albert, ancien analyste vidéo du club… congédié en fin de saison par les Kitas ! WK ne veut pas entendre (pour le moment) d’un retour de Johan Albert au club, donc le dossier est au point mort. Baronchelli a pourtant le soutien de beaucoup de proches conseillers de Kita.

>> A lire aussi : Coup de théâtre au FC Nantes, Bruno Baronchelli en approche

D’autres entraîneurs ont ensuite été ciblés. La plupart sont d’origine portugaise. Le président nantais s’est mis en tête de recruter Vitor Pereira, mais le technicien lusitanien, très cher et très convoité, aurait été refroidi par la difficulté du chantier nantais. Kita n’aurait toutefois pas encore écarté totalement cette piste.

>> A lire aussi : Vitor Pereira (s'il vient) va «leur sortir les doigts du cul», selon un journaliste portugais

Le FCN a pris des renseignements sur Marco Silva, mais a vite compris qu’il serait difficile (vu la concurrence) de l’attirer dans ses filets.

Enfin, Kita doit rencontrer (ce mardi ou demain) l’entraîneur portugais Sergio Conceiçao (42 ans). L’ancien milieu de terrain international, passé sur les bancs de Guimaraes, Coimbra ou encore Braga, a l’avantage de parler couramment le français depuis son passage au Standard de Liège en tant que joueur (2004-2007) et en tant que coach adjoint (2010-2011).

En attendant, dans les heures à venir, il est fort possible que d’autres noms fleurissent… Pour rappel, le FC Nantes jouera un match vital, samedi prochain, à la Beaujoire contre Caen, concurrent direct au maintien.