Pays de la Loire: La région présente sa stratégie pour rebooster l’agriculture

POLITIQUE La région Pays de la Loire compte 25.000 exploitations agricoles...

J.U.
— 
Un éleveur et ses vaches (ici dans les Côtes d'Armor)
Un éleveur et ses vaches (ici dans les Côtes d'Armor) — J. Gicquel / APEI / 20 Minutes

« Il n’y a pas d’avenir pour l’économie régionale sans agriculture forte. » Alors que les producteurs traversent depuis plusieurs mois une crise importante, le président de la région Pays de la Loire, Bruno Retailleau, a dévoilé ce vendredi matin sa stratégie pour sauver et développer la filière.

Une enveloppe de près de 200 millions d’euros sera allouée pour venir en aide aux 25.000 exploitations agricoles et près de 50.000 salariés qui travaillent dans l’agro-alimentaire (première industrie de la région) sur le territoire.

Résultat d’une vaste consultation entre tous les acteurs, du producteur au consommateur, le plan vise à voir plus loin que les premières « mesures d’urgence » décidées en février dernier. Bruno Retailleau, le président de la région, promet d’ailleurs un rendez-vous annuel entre toutes les filières, « sans attendre les crises ».

Aide à l’installation des jeunes agriculteurs

Parmi les mesures à mettre en place d’ici 2021, une aide financière à l’installation des jeunes agriculteurs, alors que « près de la moitié des exploitations vont changer de mains dans les dix prochaines années. » L’accent sera aussi mis sur le « manger local », avec le cap de 100 % de produits français, dont la moitié en produits régionaux, fixé pour les cantines des lycées.

La région favorisera également l’adhésion des jeunes agriculteurs à des assurances afin qu’ils ne soient pas pénalisés par des aléas, notamment climatiques. Des « mini-salons de l’agriculture » pousseront en région, ainsi qu’une nouvelle appellation « origine Pays de la Loire ».