FC Nantes: Plus de mur jaune pour le FCN, mais un autre se profile droit devant

FOOTBALL Dans une ambiance délétère, les Canaris ont fait match nul (0-0) ce samedi contre Lille...

David Phelippeau

— 

Les Nantais, tête baissée à la fin du match.
Les Nantais, tête baissée à la fin du match. — JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP

Au FC Nantes, la situation se détériore encore. René Girard aurait-il vraiment pris conscience qu’à ce rythme c’est sans doute la Ligue 2 qui attend ses hommes en fin de saison ? A l’issue d’un match nul (0-0) contre Lille d’une pauvreté technique abyssale - comme on n’avait rarement vu -, l’entraîneur nantais a semblé très soucieux. Et pour cause : sa formation a trouvé le moyen de ne pas se créer une seule occasion franche. Plus inquiétant, le seul tir cadré est une tête de Vizcarrondo sans danger pour les Lillois en seconde période…

Une incroyable purge

« La situation n’est pas euphorisante, elle est pénible pour tout le monde. » Ce samedi soir, c’est cette rencontre entre mal classés qui fut pénible pour les quelque 18 000 spectateurs tant le déchet technique a jalonné la soirée. Et des deux côtés. « C’était un petit match entre deux équipes qui sont fébriles, poursuit Girard. Je crois qu’il fallait s’attendre à ça, on avait deux équipes qui doutent donc ça accouche d’une souris. »

>> A lire aussi : FC Nantes: Pénis, Favre, les anciens, vente pour un euro… On tente de comprendre Waldemar Kita

Mais, ce FC Nantes, 16e de L1 à ce jour avec deux points d'avance sur le 19e Lille, peut-il vraiment faire mieux ? « Les joueurs ont fait les efforts, même si c’est un petit peu brouillon, défend Girard. On attend toujours plus d’eux, mais c’est compliqué. Par moments, on a confondu un petit peu vitesse et précipitation. Il va falloir continuer à jouer, à cavaler, à s’accrocher jusqu’à ce qu’il y ait des jours meilleurs. »

Souvent aidé ces dernières saisons par la ferveur du public, le FC Nantes ne reçoit même plus le soutien de son public. La tribune Loire, punie par le club dans la semaine, n’a pas caché sa colère en faisant le silence ou en entonnant des chants anti-direction. « Ça fait un petit moment que ça dure. Ce n’est pas l’idéal, mais on ne va pas en rajouter. » Non pas la peine, la situation est assez compliqué comme ça pour le FCN.

>> A lire aussi : FC Nantes: Mais pourquoi le club a-t-il décidé de sanctionner la tribune Loire?